À Chicago, d'imposantes sculptures de femmes ont pris place dans un parc et le résultat est grandiose

23Kpartages

Vous aimez l’art et vous promener dans les parcs ? Alors l’exposition en plein air que nous allons vous faire découvrir aujourd’hui va certainement vous plaire.

Crédit : The Morton Arboretum

À voir aussi

Sur les 687 hectares de l'Arboretum Morton, en périphérie de la ville américaine de Chicago, se dressent cinq grandes figures imaginées par l'artiste Daniel Popper, basé au Cap en Afrique du Sud. Construites principalement en bois, avec des éléments en béton armé, en fibre de verre et en acier, les sculptures imposantes se détachent du paysage verdoyant et rendent hommage à l'endurance et à la diversité de la nature, en particulier aux 220 000 espèces qui poussent sur le site.

Les figures représentent des femmes dont quatre sont présentées à travers les photos ci-dessous. Les statues varient en termes de pose, de matériau et d'esthétique générale. On y trouve notamment « Hallow », qui se situe à l'entrée du jardin public. Il s’agit d’une sculpture poétique qui évoque l'installation recouverte de fougères que l'artiste a dévoilée à la fin de l'année dernière à Fort Lauderdale. Mais également « Sentient », qui elle entoure un buste central d'un assemblage surréaliste de traits faciaux représentés sur des morceaux de bois inclinés. Chaque œuvre est construite à une échelle monumentale, mesurant jusqu'à plus de 7 mètres de haut et pesant plusieurs tonnes.

Crédit : The Morton Arboretum

Les sculptures resteront en place pendant environ un an

« Human+Nature », qui constitue la plus grande exposition de Daniel Popper à ce jour, a été inaugurée le 28 mai à l’Arboretum Morton et restera exposée pendant au moins un an. Si vous avez la chance d’être sur place, n’hésitez pas à aller vous promener dans le parc afin de ne pas rater ce spectacle grandiose !

Crédit : The Morton Arboretum

Crédit : The Morton Arboretum

Crédit : The Morton Arboretum

Crédit : The Morton Arboretum

Crédit : The Morton Arboretum

Crédit : The Morton Arboretum

Source : Colossal