Découvrez ce projet dingue d'un gratte-ciel haut... de 5 kilomètres !

Par
646
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

2017 vient à peine de commencer, et une entreprise de construction américaine se demande déjà à quoi ressembleront les gratte-ciel dans 45 ans.

Après de longs mois de recherche, Arconic, une compagnie spécialisée dans les matériaux, a imaginé un building d’environ 4,8 kilomètres de haut. Un projet pharaonique, qui devancerait largement la plus haute tour du monde actuellement : le Burj Khalifa de Dubaï et ses 828 mètres. Parmi les grandes innovations du projet, on retrouve notamment des revêtements dernier cri capables d’absorber la pollution de l’air, ainsi que des balcons rétractables.

@Arconic

Afin de garantir la faisabilité de la construction, les ingénieurs d’Arconic ont travaillé main dans la main avec de nombreux scientifiques. Ils ont aussi pris soin de faire valider leurs innovations par des chercheurs, dont le métier est de déterminer quelles seront les nouvelles technologies utilisées dans les décennies à venir.

Sherri McCleary, directrice du département scientifique de l’entreprise, a confié que l’une des nouveautés les plus excitantes était le concept EcoClean, une couche de revêtement unique qui aide les bâtiments à se nettoyer seuls et à purifier l’air qui les entoure. Conceptualisé pour la première fois en 2011, cette avancée est aujourd’hui particulièrement efficace, et donc prête à l’emploi. « En plus de fournir le côté esthétique et le bon maintien de la paroi, ce matériau permet de réduire la quantité de polluants et ainsi de lutter contre le brouillard de pollution souvent visible dans les grandes agglomérations » a confié McCleary à nos confrères de Business Insider.

Comment ça marche ?

L'EcoClean fonctionne grâce à un système de vapeur d’eau. À travers un revêtement conçu par Arconic, cette dernière se mélange avec les produits chimiques présents dans l’air afin de finalement les extraire en les déposant sur la façade de l’immeuble. Comme la mue d’un serpent, la couche de pollution se dépose alors sur le revêtement, avant d’être absorbé. Résultat : des gratte-ciel bien plus propres, dans un environnement et un air bien plus sain.

@Arconic

Et comme mentionné plus haut, ce processus d’auto-nettoyage n’est pas le "plus" mis en avant dans ce projet. En effet, les futur constructeurs parlent également de balcons mobiles. Concrètement, ce que propose Arconic, ce sont des fenêtres qui, en moins d’une minute, pourraient se transformer en balcon. Un peu dans la même veine que les voitures qui offrent la possibilité d’enlever leurs capotes pour profiter du plein air. Du jamais-vu. Et pourtant, un porte-parole de l’entreprise a affirmé que cette nouvelle technologie avait d’ores et déjà été présentée lors de différents événements et qu'elle pourrait conquérir le marché dans un futur proche.

Arconic va même plus loin en affirmant que d’ici quelques années, toutes les pièces nécessaires à la construction de ces immeubles immenses et très modernes pourront être réalisées à partir d’imprimantes 3D. Une manière de repousser les limites du modernisme et de la technologie tout en imaginant à quoi ressemblera l’habitation de demain. « Nous sommes en train d’optimiser les matériaux qui peuvent être imprimés en 3D afin de donner toujours plus d’options aux designers et aux architectes » explique Sherri McCleary.

@Arconic

Incroyable comme projet, n’est-ce pas ?
VIDEO : Le ministre de l'Agriculture a déclaré que le transport des animaux serait arrêté quelques jours à cause de la canicule
Source : Science Alert
Construction Gratte-ciel Technologie
Commentaires