En alternative à la paille plastique qui pollue, des lycéens inventent la paille biodégradable en amidon de maïs

Par
16 143
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Glissées dans un cocktail ou dans un soda, les pailles sont le plus souvent à usage unique, consommées, puis jetées. Les fast-foods en sont friands : Selon l'association « Bas les pailles », 8,8 millions de pailles sont jetées par jour. Les pailles en plastiques sont la première cause de pollution de l'océan et pour en finir avec ce fléau, Aujourd'hui, des jeunes prennent le relais et inventent une paille sans plastique.

On dit souvent que les jeunes ne se préoccupent pas de l'environnement, qu'ils polluent sans scrupule et n'ont pas conscience de l'impact de leur comportement face à l'écologie. Aujourd'hui, un groupe de huit lycéens du lycée Kleber à Strasbourg ont pensé et réalisé et des pailles biodégradables, faites d'amidon de maïs, elles risquent de rencontrer un certain engouement.

L'association « Bas les pailles » avait fustigé, sur son site que « la France s’est engagée à devenir 'une nation de l’excellence environnemental', à rejoindre la campagne #OcéansPropres des Nations Unies, mais à ce jour la loi sur la Transition énergétique ne concerne toujours pas les pailles en plastique » et de rajouter que « les chaînes de fast-food, responsables d’une majeure partie de cette pollution, n’agissent pas. Pourtant des alternatives existent et sont à la portée de tou·te·s : les pailles réutilisables en inox, plastique ou bambou ou encore des pailles comestibles, les pailles en carton ou en amidon de maïs, qui constituent des substituts écologiques et abordables. »

En ce sens, ces huit lycéens ont réalisé ces pailles dans le cadre d'un concours d'entreprise, « Entreprendre pour apprendre », qui amène l'étudiant à définir, créer et vendre ce sur quoi il a travaillé. Pari réussi pour ces élèves qui sont soutenus par « Bas les pailles » et par « Zéro déchet ». De simple visu, aucune différence avec les pailles classiques, si ce n'est qu'elles ne polluent pas et se dégradent en 6 à 9 mois maximum. L'emballage d'un lot de pailles, est, de son côté, fait à partir de papier entièrement recyclable. Pop Straw a donc tout compris.

Ça vous donne envie de siroter un jus de fruit avec ces pailles ? Vous pourrez vous les procurer pour 2 euros le paquet 20 pailles et ce, uniquement au lycée Kléber de Strasbourg. Et puis, « comme [ils] sont cool » ils peuvent livrer votre commande à vélo, si vous habitez à Strasbourg. Cool, non ?

Des pailles compostables (et vertes!) 2/3

Une publication partagée par PopStraw (@popstraw) le

Source : Pop Straw
Écologie Environnement Lycéens
Commentaires