Des minéraux de Dordogne sont également présents sur Mars, l'incroyable découverte de la Nasa

Le saviez-vous ? Des roches du Périgord ont été retrouvées sur... Mars ! On vous raconte aujourd'hui cette découverte plutôt rocambolesque révélée récemment par un physicien bordelais. 

C’est une anecdote aussi curieuse qu'improbable dont se font l’écho nos confrères de France Bleu !

Des minéraux présents dans le Périgord se trouvent également sur… Mars.

Oui vous avez bien lu et pour tout comprendre, il faut remonter quelques jours en arrières, jusqu'au 14 mars précisément.

Crédit photo : Dotted Yeti / Shutterstock

Un peu de Périgord sur Mars : des roches de Dordogne retrouvées sur la planète rouge

Ce jour-là, Bernard Trégon, physicien au CNRS de Bordeaux, partage sur sa page facebook une découverte cocasse de l’un de ses amis.

Suivant attentivement les recherches du robot Curiosity (en mission sur la planète rouge depuis 2012), celui-ci s’est en effet aperçu que la Nasa utilisait des noms de communes du Périgord pour classifier les roches découvertes sur Mars.

La raison est toute simple, l’agence spatiale américaine classifie les minéraux identifiés sur le sol martien en fonction de leur similarité avec ceux présents sur Terre.

En résumé, vous l’aurez compris, on trouve sur Mars des roches également présentes dans le Périgord !

« La Dordogne est un département extrêmement riche en minéraux. Ces minéraux ont été classifiés par des géologues et plus particulièrement au XIXe siècle. Ils se sont aperçus que certaines roches étaient très peu connues comme la Nontronite, qui a été découverte dans des mines entre Saint-Pardoux-la-Rivière et Nontron. Ces classifications ont duré dans le temps », explique ainsi Bernard Trégon, interrogé par France Bleu.

« Il se trouve que sur Mars, les phénomènes de formation des roches sont à peu près similaires à ce qui s’est passé sur Terre en France, il y a plusieurs millions d’années. Certaines roches identifiées sur Mars sont les mêmes roches que l’on peut retrouver en Dordogne », poursuit l’intéressé.

Les géologues de la Nasa ont donc nommé des sites de Mars en s’inspirant de « localités d’intérêt géologique ».

Et aussi surprenant que cela puisse paraître, la carte édifiée à partir des analyses effectuées par le robot Curiosity comporte ainsi les noms de villes de Dordogne, comme Brantôme, Ribérac, Limeyrat ou encore Sorges.

Source : France Bleu
Plus d'articles
À lire aussi