Deux enfants perdus dans une forêt peuplée d'ours et de loups survivent grâce à leurs chiens

Bouton whatsapp

En Russie, deux enfants se sont égarés dans une dangereuse forêt peuplée d’ours et de loups. Ils ont survécu pendant quatre jours grâce à la compagnie de leurs deux chiens.

Début juin, un grand-père a décidé de partir quelques jours dans le chalet d’été de sa famille avec ses deux petits-enfants pour s’adonner à la pêche. Le 4 juin dernier, le grand-père et les enfants ont traversé une forêt pour aller acheter des boissons dans un village. Mais Vika et Grisha, âgés de 10 et 12 ans, se sont écartés du sentier et ont pris le mauvais chemin, s’enfonçant dans la forêt.

Mort d’inquiétude, le grand-père a immédiatement alerté les secours, les prévenant de la disparition de ses petits-enfants. Un important dispositif de recherche a été mis en place pour les retrouver, mobilisant 650 personnes, dont l’armée russe. Une enquête pour meurtre a également été ouverte. Les enfants ont été cherchés pendant trois jours et trois nuits, en vain. Les autorités et leur famille étaient très inquiètes car cette forêt est peuplée d’animaux sauvages dangereux comme des ours et des loups, qui auraient pu attaquer les enfants. Pendant les recherches, un ours a notamment été repéré à l’aide d’une caméra thermique, une proie entre les pattes. Par chance, il s’agissait d’un animal.

Les enfants ont survécu grâce aux chiens

Après quatre jours d’absence, les enfants ont finalement été retrouvés par quatre secouristes qui arpentaient la forêt à vélo. Vika et Grisha se trouvaient à 6 kilomètres de l’endroit où ils se sont égarés.

“Ils n’ont pas paniqué, j’ai même été surpris, a confié Igor Grekov, l’un des secouristes, rapporte Ouest-France. Pendant nos recherches, nous nous sommes arrêtés et avons crié tous les 200 mètres. Ils nous ont entendus mais n’ont pas pu répondre car ils n’avaient plus de voix.”

Crédit photo : iStock

Par chance, les enfants étaient accompagnés de leurs chiens, deux jeunes beagles, qui sont restés à leurs côtés et les ont protégés pendant ces quatre jours. Vika et Grisha ont pu se blottir contre les animaux la nuit pour ne pas mourir de froid. Leurs fidèles compagnons les ont également défendu contre des loups, selon les dires des enfants.

“Des loups se sont approchés d’eux dans la forêt mais leurs deux jeunes chiens beagle, qui étaient avec les enfants, ont fait fuir les prédateurs”, peut-on lire dans le témoignage livré par les enfants.

Crédit photo : iStock

Au grand soulagement de tous, les deux enfants vont bien. Ils ont été retrouvés frigorifiés, affamés et déshydratés et ont été conduits à l’hôpital, où ils ont pu retrouver leur mère.

“Je n’étais pas inquiète, je savais que tu allais bien”, a confié cette dernière à Grisha.

En effet, la maman avait totalement confiance en ses chiens et elle savait qu’ils protégeraient ses enfants.

Source : Ouest-France
commentairesVOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.