Partis faire le tour du monde, ce couple d'enseignants se fait radier par l'éducation nationale

Bouton whatsapp

Récemment, deux enseignants en couple ont été radiés de l’Éducation nationale pour avoir fait un tour du monde. Le hic ? Ils n’avaient pas obtenu le feu vert pour partir aux quatre coins de du globe.

Alors qu’ils se trouvaient au Viêt Nam, deux professeurs des écoles originaires de Loire-Atlantique ont appris qu’ils avaient été radiés de l’Éducation nationale, rapportent nos confrères du Parisien.

À voir aussi

La raison ? Le couple a décidé de faire le tour du monde, mais la direction académique avait refusé sa demande de mise en disponibilité, explique le quotidien régional. Selon l’Éducation nationale, cet acte est considéré comme un abandon de poste.

Crédit Photo : Istock

«Depuis le 1er septembre, vous ne vous êtes pas présentés à votre poste afin d’assurer vos missions de professeur des écoles, et ce, sans justifier de votre absence», a indiqué l’académie de Nantes dans un courrier adressé aux enseignants.

«On déplore ce manque d’humanité»

Selon les informations de Ouest France, les principaux concernés préparaient ce projet depuis cinq ans. Covid oblige, ils ont été contraints de décaler leur voyage. Leur vie a basculé en janvier dernier lorsqu’ils ont effectué une demande de mise en disponibilité «pour avertir leur hiérarchie de leur projet», explique le site d’information.

«Comme les demandes de disponibilité sont toutes acceptées depuis dix ans, on n’a pas eu de doute», explique l’un des instituteurs à Ouest France. Tout ne s’est pas déroulé comme prévu puisqu’ils n’ont pas obtenu le feu vert pour partir «pour nécessite de service».

Crédit Photo : Istock

Toutefois, ce refus n’a pas empêché le couple de partir : «On a été transparents et honnêtes», confie le couple. «En théorie, on a fait une faute. Mais on déplore ce manque d’humanité (…) Nous licencier, c’est en totale contradiction avec la pénurie d’enseignants».

Source : Le Parisien
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter