Chine : découverte exceptionnelle d'un fossile de dinosaure, mort en couvant ses oeufs

2 039partages

Le fossile d'un dinosaure, ayant trouvé la mort en couvant ses oeufs, a été retrouvé en Chine. Une trouvaille sans précédent pour les scientifiques. On vous explique pourquoi !

C’est une découverte inestimable que vient de réaliser une équipe internationale de paléontologues !

Alors qu’ils effectuaient des fouilles près de la ville de Ganzhou (Chine), dans la province du Jiangxi, ces derniers ont ainsi découvert les restes d’un fossile d’oviraptorosaure - dinosaure théropode proche des oiseaux - disparu il y a 70 millions d’années.

Mais plus que le fossile en lui-même, c’est la posture du dinosaure qui rend cette découverte incroyable !

Crédits photo : Zhao Chuang

Crédit photo : Science Bulletin

Découverte des restes d'un dinosaure qui a perdu la vie en couvant ses oeufs, il y a 70 millions d'années 

Le spécimen a en effet été retrouvé dans une position de couvée sur un nid, ce qui laisse supposer qu’il est mort en protégeant ses petits.

Mieux, ce nid contenait pas moins de vingt-quatre œufs fossilisés dont au moins sept ont conservé les squelettes partiels des embryons en gestation.

De mémoire de paléontologues, il s’agit d’une première !

« Les dinosaures préservés sur leur nid sont rares, tout comme les embryons fossiles. Ici, nous avons pour la première fois un dinosaure non aviaire encore assis sur un nid d’œufs avec des embryons préservés à l’intérieur. C’est tout simplement spectaculaire », s’est ainsi réjoui le Dr Shundong Bi, l’auteur principal de l’étude portant sur cette découverte, laquelle a été publiée en décembre dans la revue Science Bulletin.

Même son de cloche chez son collègue Matthew C. Lamanna, qui souligne à son tour le côté rarissime d’une telle trouvaille.

« Ce type de découverte est la plus rare des plus rares chez les dinosaures. Bien que quelques oviraptoridés adultes aient déjà été trouvés sur des nids d’œufs, aucun embryon n’a jamais été trouvé à l’intérieur de ces derniers. Dans le nouveau spécimen, les bébés étaient presque prêts à éclore. Ce dinosaure était un parent attentionné qui a finalement donné sa vie tout en protégeant des petits », a indiqué le scientifique, qui travaille pour le Museum d’histoire naturelles de Pittsburgh.

Après avoir procédé à une analyse des isotopes d’oxygène, les scientifiques ont découvert par ailleurs que les œufs avaient été incubés à des températures élevées, tout comme les oiseaux modernes.

Cette observation tend à confirmer l’hypothèse que le dinosaure a bien perdu la vie en protégeant son nid.

Source : Science Bulletin
Plus d'articles
À lire aussi