En marge de la société, cet éco-village construit aux Pays-Bas veut prouver que l'on peut subvenir à ses besoins tout en respectant l'environnement

914partages

C’est une première qui en appellera (forcément) d’autres. Aux Pays-Bas, pas loin d’Amsterdam, un éco-village high-tech va se construire en marge de la société. Inspirant !


De nos jours, les techniques agricoles de pointe prennent le pas sur l’environnement, laissant des traces néfastes sur les sols et dans l’atmosphère. Cependant, une nouvelle vision de l’agriculture, basée sur les énergies renouvelables, est en train de faire surface.

ReGen Villages


Aux Pays-Bas, à quelques kilomètres d’Amsterdam, un projet d’éco-village va voir le jour sur l’initiative d’une société basée en Californie (États-Unis) appelée ReGen Villages. Leur objectif est d’établir des petites communautés villageoises capables de subvenir à leurs besoins sans dépendre de la société de consommation extérieure. Pour cela, les habitants font pousser eux-mêmes leur nourriture, s’occupent de recycler leurs propres déchets et l’eau usagée tout en générant leurs propres énergies.


S’il existe déjà ce genre de communautés à l’image des Amish, ici il ne s’agit pas de retourner à un mode de vie antérieure. Ce nouvel éco-village sera alimenté par les énergies renouvelables, proposant d’adopter le même mode de vie moderne qu’en société grâce aux récents progrès technologies, et ce dans le respect de l’environnement.

ReGen Villages


Auprès du média Fast Company, James Ehrlich, PDG de ReGen Villages, partage ses ambitions d’étendre ce concept dans plusieurs pays européens : « Nous redéfinissons le développement immobilier résidentiel en créant des communautés régénératrices, en regardant d’abord les terres où nous pouvons produire plus d’aliments biologiques, d’eau potable et atténuer la production de déchets. (…) On anticipe des tonnes de nourriture – des légumes, des fruits, du poisson, des œufs, du poulet et d’autres animaux d’élevage, qui pourraient grandir en marge des saisons agricoles. »


Ainsi, l’idée est de produire assez d’énergie afin même de générer du surplus qui pourrait dépasser les frontières de l’éco-village et alimenter les villages aux alentours. Ce n'est pas la première fois que les Pays-Bas se positionnent en tant que précurseurs de nouveau mode de vie écologique à l'image de ce village sans routes ni voitures.

ReGen Villages


Le premier prototype de ce concept verra donc le jour à Almere (Pays-Bas) en 2017 et sera composé de 25 maisons mobiles et qui pourrait s’étendre au nombre de 100. Par ailleurs, si l’essai néerlandais est un succès, ReGen Villages prévoit d’exporter le concept en Suède, en Norvège, au Danemark et en Allemagne, voire dans l’Europe de l’Est et pourquoi pas jusque dans le Moyen-Orient.


Incroyable comme concept, n’est-ce pas ?
Source : Science Alert
En vidéo : Quand les marques envahissent les cinémas pour des opérations marketing
Plus d'articles
Dernières news