Élection américaine 2020 : Trump et Biden au coude-à-coude, le suspense bat son plein

2 069partages

Qui sera le prochain président des Etats-Unis ? Entre Donald Trump et Joe Biden, l’élection présidentielle n’a toujours pas livré son verdict à l’heure où certains États-pivots n’ont toujours pas terminé leur dépouillement.

Bien malin qui pourra deviner le visage du président américain pour les quatre années à venir. Donald Trump ou Joe Biden ? La course effrénée aux grands électeurs aura rarement été aussi serrée. Crise sanitaire oblige, environ 100 millions d’Américains avaient choisi de voter par correspondance, une majorité de ces votes étant considérée comme démocrate. Cet donnée inédite rend finalement cette élection très indécise

Publicité

Crédit photo : Shutterstock

Trump vs Biden, la Pennsylvanie comme État décisif ?

Or, quelques États, dont des Etats-clés comme la Pennsylvanie (20 grands électeurs), le Michigan (16 grands électeurs) et le Wisconsin (10 grands électeurs) - trois États qui avaient voté républicain en 2016 -, ont procédé au dépouillement des votes physiques avant d’arrêter leur décompte.

Parmi ces trois États, la Pennsylvanie sera vraisemblablement l’État décisif de cette élection mais son résultat officiel ne sera pas connu avant quelques heures, voire quelques jours. Si, pour le moment, Trump aurait l'avantage, les votes par correspondance sont majoritairement démocrates et sont ceux qui seront comptés à la fin donc Joe Biden aurait encore toutes ses chances. Celui qui remportera la Pennsylvanie remportera sans doute la course à la Maison Blanche mais cela ne se jouera à pas grand chose.

Élection US 2020 : coude-à-coude entre Trump et Biden

Ainsi, certains résultats restent encore inconnus tandis que dans d’autres États ont longtemps été indécis à l’image de la Floride, tombé dans le camp républicain grâce au vote hispanique. En revanche, l'Arizona, favorable à Trump en 2016, est bien parti pour devenir démocrate.

Pour rappel, chaque État compte un certain nombre de grands électeurs. Le candidat remportant l’État en question remporte donc ces grands électeurs. Pour s’adjuger la victoire présidentielle, il faut gagner 270 grands électeurs.

Le point sur la situation à 8h, heure française (source : Associated Press) :

Donald Trump : 205 grands électeurs (48,6%)

Alabama / Arkansas / Caroline du Sud / Dakota du Nord / Dakota du Sud / Floride / Idaho / Indiana / Kansas / Kentucky / Louisiane / Mississippi / Missouri / Montana / Nebraska / Ohio / Oklahoma / Tennessee / Texas / Utah / Virginie Occidentale / Wyoming

Joe Biden : 223 grands électeurs (49,8%)

Californie / Colorado / Connecticut / D.C Columbia / Delaware / Hawaï / Illinois / Maryland / Massassuchets / Minnesota / New Hampshire / New Jersey / New York / Nouveau-Mexique / Oregon / Rhode Island / Vermont /  Virginie / Washington

Les États restants : Alaska / Arizona / Caroline du Nord / Géorgie / Maine / Michigan / Nevada / Pennsylvanie / Wisconsin

Joe Biden et Donald Trump s'expriment

À 6h45 (heure française), Joe Biden s'est exprimé publiquement à la surprise générale et a confié son optimisme, se déclarant être "en bonne voie" pour l'emporter. Conscient que des millions de votes sont encore à comptabiliser, le candidat démocrate se veut néanmoins prudent mais reste confiant concernant les États-clés comme le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie.

Dans la foulée, Donald Trump a réagi sur son compte Twitter, affichant également son optimisme et accusant de nouveau les démocrates de "voler l'élection", avant de voir son tweet supprimé par le réseau social. Le président sortant avait d'ores et déjà annoncé qu'il attaquerait le parti démocrate en justice s'il venait à perdre cette élection. Ambiance tendue et suspense insoutenable...

Plus d'articles