En 2022, avec seulement 3 jours de congés, vous pourrez profiter de 24 jours de repos répartis sur 7 week-ends prolongés

Bouton whatsapp

On vous explique aujourd'hui comment faire pour obtenir 24 jours de repos, répartis sur sept week-ends, en ne prenant que 3 jours de congé, en 2022. Explications

Alors que la nouvelle année vient à peine de débuter, certains se ruent sur les calendriers pour prévoir assez tôt les ponts dont ils pourraient profiter.

À voir aussi

Si beaucoup préfèrent dresser leur liste de bonnes résolutions, d’autres en revanche ont d’ores et déjà coché certaines dates qui leur permettront de s’offrir quelques jours de farniente supplémentaires.

Il faut savoir en effet qu’en 2022, il sera possible de cumuler 24 jours de repos sur quatre week-ends prolongés en ne prenant que… trois jours de congé ou RTT !

On vous explique comment :

Avant de vous détailler la marche à suivre, il faut d’abord que vous sachiez que 2022 sera hélas une année où quatre de nos jours fériés les plus connus passeront à la trappe.

Ainsi, outre le 1er janvier (qui est tombé un samedi), les 1er (fête du travail) et 8 mai (fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe) mais aussi le 25 décembre tomberont tous un dimanche.

Adieu donc les éventuels ponts !

Crédit photo : Day Of Victory Studio / Shutterstock

Quatre week-ends de trois jours assurés

Vous serez néanmoins ravis d’apprendre que l’on pourra tout de même bénéficier de plusieurs week-ends prolongés de trois jours.

Le premier aura lieu en avril. Le lundi 18 étant férié, le week-end de Pâques durera en effet trois jours. Idem pour la Pentecôte (« non travaillé » pour certains) qui tombe un lundi, prolongeant ainsi le plaisir du week-end. Même cas de figure pour l’Assomption puisque le jour férié du 15 août tombe un lundi. Enfin, l’armistice du 11 novembre tombe un vendredi, nous offrant un nouveau week-end de trois jours.

Trois week-ends de quatre jours possibles

En plus de ces quatre week-ends de trois jours, il vous est également possible d'ajouter trois autres week-ends de quatre jours.

Commençons d'abord par le week-end de l'Ascension : le jeudi 26 mai étant férié, il vous suffit de poser le vendredi 27 mai pour avoir quatre jours de repos. Situation similaire pour le week-end du 14 juillet, car dans la mesure où le jeudi 14 est férié, vous obtiendrez un nouveau week-end de quatre jours en posant votre vendredi 15.

Pour finir, si vous prenez votre lundi 31 octobre, vous aurez de nouveau un jour de repos supplémentaire puisque le mardi 1er novembre est férié.

Vous voilà donc potentiellement avec 24 jours de week-ends prolongés, à condition bien sûr que vos employeurs acceptent !

Crédit photo : Jack Frog / Shutterstock

Bouton whatsapp