En Argentine, des images rares d'une louve à crinière avec ses petits fascinent les scientifiques

En Argentine, une louve à crinière et ses petits ont été filmés dans un parc naturel. Ces images rares permettent aux scientifiques d’en savoir plus sur cette espèce considérée comme « quasi-menacée ».

Ce n’est un secret pour personne : l’Argentine abrite une faune variée et exceptionnelle, dont le loup à crinière. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le plus grand canidé au monde est difficilement observable.

Loup à crinière : des images rarissimes

En août dernier, l’organisation Fundacion Rewilding Argentina a réussi à capturer des images d’une louve à crinière en compagnie de ses trois petits. Les images ont été prises dans le parc national d'Iberá.

Ces données sont importantes car elles permettent aux scientifiques d’en savoir plus sur cette espèce méconnue originaire d’Amérique du Sud.

Crédit Photo : Fundación Rewilding Argentina

Un mâle capturé en 2020

Ce n’est pas la première fois que l’association photographie des loups à crinière. Il y a un an, une équipe a capturé un jeune mâle dans la région de Rincon del Socorro. Ce dernier a été équipé d’un collier GPS avant d’être relâché dans la nature. En 2021, trois autres spécimens dont la femelle photographiée avec ses petits ont subi le même sort.

Crédit Photo : Fundación Rewilding Argentina

Le collier GPS et les pièges photographiques installés dans le parc ont permis aux experts de retrouver la trace de la mère. Ils ont ainsi découvert en août dernier l’existence des trois louveteaux.

Sur les images, on aperçoit la maman revenir de la chasse pour nourrir sa progéniture. Ce charmant tableau offre un aperçu sur le mode de vie de ces mammifères reconnaissables à leur crinière noire. 

Crédit Photo : Fundación Rewilding Argentina

Grâce aux autres données récoltées, notamment celles sur le mâle observé en 2020, les professionnels disposent de plus d’informations et de connaissances sur le loup à crinière.

« Cela ouvre les portes pour envisager le retour du loup à crinière », explique Augusto Distel, naturaliste et coordinateur de la conservation à la Fundación Rewilding Argentina.

Le loup à crinière est considéré comme « quasi-menacé »

Surnommé « renard sur échasses », le loup à crinière évolue dans les prairies broussailleuses et dans les forêts. On le retrouve principalement dans le sud du Brésil, dans le nord de l’Argentine, en Bolivie et au Paraguay.

Crédit Photo : Zanna Pesnina / Shutterstock

Aujourd’hui, le loup à crinière est considéré comme « quasi-menacé » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). À l’état sauvage, il est en grande partie menacé par la perte de son habitat et le développement des cultures intensives.

Source : Geo