Trois bébés aras rouges sont nés à l'état sauvage en Argentine, une première depuis 150 ans

7 679partages

Trois aras rouges sont nés dans la réserve naturelle d’Esteros del Iberá, à Corrientes, dans le nord-est de l’Argentine. Une vraie bonne nouvelle concernant cette espèce de perroquet qui a déjà disparu à l’état sauvage dans de nombreux pays comme le Guatemala, le Honduras, le Salvador ou encore la Colombie.

Crédit : Ondrej Prosicky / Shutterstock

Publicité

Pour les amoureux des animaux, qui travaillent chaque jour dans le but de sauver les espèces en danger extinction, il s’agit d’un événement particulièrement positif.

Selon d’éminents spécialistes des oiseaux, c’est la première fois depuis plus d’un siècle que des bébés de cette race naissent en totale autonomie, hors des lieux de captivité traditionnels tels que les zoos. « Un couple d’aras rouges a conçu trois œufs et réussi à donner naissance à trois bébés, qui sont sans doute les premiers dans ce cas après 150 de disparition. C’est un grand pas pour la récupération de l’espèce » s’est exprimée la Fundación Rewilding Argentina, une association qui lutte pour la réintroduction d’animaux sauvages dans leur habitat naturel, à travers un communiqué.

Cinq spécimens d'aras rouges réintroduits ces derniers mois

Depuis 2015, l’organisation qui défend la cause animale travaille en partenariat avec réserve d’Esteros del Iberá sur un projet d’envergure pour redonner au ara rouge sa place dans la nature. En juin dernier, les cinq premiers spécimens de l’espèce avaient été réintroduits dans le parc et il semblerait donc que leur retour à la vie sauvage se passe pour le mieux.

Et pourtant, cette fin joyeuse était loin d’être évidente à imaginer. En effet, les différents projets de réintroduction des aras rouges tentés jusqu’à aujourd’hui n’avaient pas été couronnés de succès malgré beaucoup d’espoir placé en eux.

Une fois nés, les bébés aras rouges ont été occultés par les vétérinaires de la réserve et de la Fundación Rewilding Argentina. À cette occasion, ils ont pu être photographiés. Les voici :

Crédit : TélamCrédit :Télam

Encourageant n'est-ce pas ?

Source : La Nación
Plus d'articles