Squid Game : dans des écoles belges, des enfants reproduisent les jeux violents de la série

1 557partages

En Belgique, des professeurs alertent sur un phénomène dangereux qui a lieu dans les cours de récréation : les enfants reproduisent les jeux violents présents dans la série Squid Game, qui connaît un grand succès.

Squid Game est une série coréenne disponible sur Netflix, qui connaît un véritable succès depuis quelques semaines. Le programme retrace l’histoire de 456 joueurs criblés de dettes, qui s’affrontent dans des jeux mortels. Alors que tout le monde parle de la série, celle-ci s’est invitée dans les cours de récréation.

Crédit photo : Netflix

En Belgique, les enfants imitent les jeux présents dans la série, en jouant notamment à 1, 2, 3 soleil. Cependant, dans la fiction, les adultes qui participent à ce jeu sont tués s’ils perdent. Dans la cour de récréation, les perdants sont frappés par les autres enfants. En effet, des élèves ont affirmé que les perdants se faisaient « fouetter avec un cordon ».

« Il n’y a pas eu de blessure grave heureusement, mais c’est déjà dramatique pour les enfants, a affirmé Sabrina Caci, directrice d’école. Les enfants viennent à l’école pour être en sécurité, pas pour recevoir des coups. » 

Squid Game : violence dans la cour de récréation

Suite à ces cas de violence, les enfants ont été rassemblés et les professeurs leur ont expliqué les dangers liés à ces jeux violents. Ils ont également informé les parents d’élèves via un message publié sur la page Facebook de l’école.

Bien que la série Squid Game soit interdite aux moins de 16 ans, de nombreux enfants âgés de 11 ou 12 ans ont affirmé avoir vu le programme sur Netflix. Pourtant, cette série comporte des images violentes, avec beaucoup de sang, et ne doit pas être vue par des enfants trop jeunes.

« On a réuni les enfants, on a discuté, a expliqué Maélys Lequeux, enseignante. On leur a expliqué que c’était dangereux, que ça ne devait pas se reproduire dans une cour de récré ni même à la maison. Ils se sont remis en question. J’ai vu chez certains des remords. Je pense que maintenant, ils ont compris. »

Face à ces jeux violents, les écoles ont pris des mesures préventives et sanctionneront les enfants qui continueront de frapper leurs camarades. Le jeu 1, 2, 3 soleil classique, sans violence, reste toutefois autorisé dans la cour de récréation.

Source : RTBF