En Corse, la vidéo d'un veau jeté vivant dans le vide a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux

Bouton whatsapp

Une vidéo montrant un veau jeté d'un pont et diffusée sur les réseaux sociaux a choqué l’Ile de Beauté.

Crédit Photo : Capture d'écran Facebook

Les images sont d’une rare violence.

Dans une vidéo d’une trentaine de secondes, publiée ce lundi 29 juin sur Facebook, un jeune homme sort un veau du coffre d’une Citroën C3 blanche immatriculée en 2B (Corse).

Pendant que son ami filme la scène, l’homme attrape le pauvre animal par les pattes et le jette le haut d’un pont. Les faits se sont déroulés dans la commune de Niolu, à l'ouest de l'île, rapporte Corse-Matin.

La vidéo a déclenché la colère et l’indignation de nombreux internautes : « Comment peut-on être aussi cruel ?! » , comment une internaute. « Horrible à voir j’en ai eu les larmes aux yeux … Vivre avec des personnes capables de faire des choses aussi horribles, ce n’est pas rassurant du tout », confie une autre.

Le coupable risque jusqu'à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende

Le parquet de Bastia a ouvert une enquête pour « sévices graves ou actes de torture sur un animal ». Sur sa page Facebook, la gendarmerie de Haute-Corse révèle que l’auteur des faits a été placé en garde à vue.

Le jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années, s’est lui-même présenté à la gendarmerie après avoir affirmé qu’il était bien la personne présente sur la vidéo.

Crédit Photo : Napaphat Kaewsanchai / Shutterstock

Selon lui, la vidéo aurait été filmée l’année dernière. Ce dernier affirme qu’il aurait percuté le veau sur une route. Désemparé face à la situation, il aurait pris la décision de le charger dans le coffre de sa voiture avant de le jeter dans le vide.

L’auteur des faits risque une peine pouvant aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

Source : Franceinfo
commentairesVOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.