Mer de Chine : la marée noire a triplé de taille en 4 jours et la situation est plus que jamais critique

Par
977
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Cela fait plus de deux semaines que les autorités chinoises sont sur le qui-vive pour contrôler la marée noire qui sévit en mer de Chine suite au naufrage d’un pétrolier.

Selon des chiffres du gouvernement chinois dévoilés ce lundi 22 janvier, la marée noire aurait triplé de taille en l’espace de quatre jours, couvrant désormais plus de 300 kilomètres carrés (contre 101 km carrés mercredi dernier).

C’est à travers des images prises par satellite que les autorités ont pu détecter trois nappes d’hydrocarbure mesurant au total 332 km carrés. Le Sanchi, pétrolier iranien naufragé, transportait 136 000 tonnes de condensats d’hydrocarbures lorsqu’une collision avec un cargo, à environ 300 km de Shangaï, l’a fait partir en fumée durant une semaine.

Le pétrolier a sombré le 14 janvier dernier et se retrouve désormais à 115 mètres de profondeur tandis que 32 marins qui se trouvaient à bord n’ont pas survécu.

Aujourd’hui, la marée noire se déplace vers le nord au gré des vents et des courants marins, menaçant donc les côtes sud-coréennes et japonaises. La catastrophe écologique qui découle de cet incident pourrait avoir des conséquences très graves dans la région.

Le Japon auto­rise la culture d'em­bryons hybrides humains-animaux
Marée noire
Commentaires