La première paire de baskets qui se lacent toutes seules arrive !

Par
2 216
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Après les semelles hyper confort ou la stabilité ultra-perfectionnée, c’est au tour des lacets d’être revisités. La célèbre marque américaine Nike s’apprête à frapper fort en proposant à la vente, dès la fin 2016, un modèle… à laçage automatique. Oui, oui, vous avez bien lu ! Explications.

Présenté ce mercredi 16 mars en grande pompe à New York, le nouveau modèle baptisé « HyperAdapt 1.0 » fait déjà rêver beaucoup de sneakers-addict à travers le monde. Et pour cause, il constitue une grande première, et marque une évolution importante dans l’histoire de la basket. En effet, à l’image des celles que l’on peut apercevoir dans le film Retour vers le Futur, ces chaussures, prévues pour apparaître sur le marché en fin d’année, pourront se lacer toutes seules.

@Nike

Mais comment est-ce possible ?
Pour ce qui est de la technique, les HyperAdapt 1.0 sont équipées de capteurs au niveau du talon. Ils permettent de détecter la présence du pied dans la chaussure, et ainsi démarrer le laçage seulement une fois cette étape réalisée. Ensuite, c’est grâce à un système d’enroulage relié à une batterie que les lacets se tendront. La firme a annoncé que cette dernière posséderait une autonomie de deux semaines. Plus impressionnant encore, après les avoir portées quelques fois, les baskets seront capables de souvenirs du réglage optimal pour votre pied. C’est en tout cas ce que promet John Hoke, le vice-président du département design de chez Nike.

Mais le géant du sportswear ne s’arrête pas là sur le plan de l’innovation ! Au programme : des chaussures qui pourraient, à l’avenir, sentir quand leur propriétaire a besoin qu’elles soient plus ou moins serrées. Voire des modèles totalement imperméables ! La marque au swoosh n’a pas fini de nous surprendre.



Qu’en pensez-vous ?
Un père a fabriqué un cartable en plastique à son fils pour qu'il puisse aller à l'école
Source : 20 Minutes
Commentaires