En Floride, une jeune tortue est morte après avoir ingéré une centaine de morceaux de plastique

1 595partages

En Floride, une jeune tortue est morte après avoir ingéré une centaine de morceaux de plastique.

La pollution plastique des eaux est un véritable fléau ! Et les premières victimes qui en pâtissent sont les animaux marins, qui subissent cette dégradation de leur écosystème avec parfois des conséquences dramatiques.

Dernier exemple en date, la mort d’une tortue bébé dont l’autopsie a révélé la présence de déchets plastiques en nombre dans son estomac.

Avant de mourir, cette dernière avait en effet ingéré 104 morceaux de plastique. Un chiffre démentiel pour un si petit animal, qui « tient dans la paume d’une main ».

« Les micro-plastiques s’accrochent dans les algues » et « les bébés tortues pensent qu’il s’agit de la nourriture »

C’est le Gumbo Limbo Nature Center - un centre de réservation de la biodiversité basé à Miami - qui a fait cette macabre découverte, survenue alors que vient de démarrer le début de la période d’éclosion des œufs chez le reptile.

Comme beaucoup de ses congénères, cette petite tortue n’a pas réussi à rejoindre le rivage, après sa venue au monde, et s’est donc échouée sur une plage.

Affamée, elle s’est alors nourrie de plastique, qu’elle croyait être des plantes aquatiques, se condamnant par la même occasion.

« Le problème avec le plastique des océans, c’est qu’il s’accroche. Les micro-plastiques sont pris et s’accrochent dans les algues, les bébés tortues pensent alors qu’il s’agit de la nourriture », a ainsi expliqué une biologiste interrogée par CNN.

Ayant alors l’impression d’être rassasiées avec leur estomac rempli de plastique, ces petites tortues ne s’alimentent plus comme elles le devraient et finissent par mourir de malnutrition.

Un triste sort que subissent également d’autres animaux aquatiques tels que les dauphins, les baleines, ou encore les cachalots.

Plus d'articles
Dernières news