Freddie Mercury avait bien une voix exceptionnelle, et une étude scientifique vient de le confirmer !

Par
29
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Une équipe de chercheurs européens a voulu percer les mystères de la voix du leader du groupe britannique « Queen », pour répondre à cette question : « Freddie Mercury avait-il une voix exceptionnelle ? ».

Pour cela, ils ont analysé scientifiquement la voix du chanteur disparu en 1991 à partir de nombreux morceaux chantés et interviews donnés entre 1984 et 1987.

L’étude a été publiée dans « la revue Logopedics Phoniatrics Vocology », et la conclusion est sans appel : Freddie Mercury était bien une « force de la nature ».
@queenphotos.wordpress.com
Une batterie de tests

Les chercheurs se sont basés sur des heures d’archives dont 6 interviews et des morceaux connus de la star. Christian Herbst et ses collègues ont aussi fait appel à « un chanteur de rock professionnel » Allemand Daniel Zangger-Borch, pour tenter de reproduire les sons de la star pour ainsi analyser la vibration de ses cordes vocales et ses bandes ventriculaires.
@queenphotos.wordpress.com
Une caméra ultra-rapide a filmé le larynx du chanteur « cobaye » qui tentait de reproduire les « distorsions intentionnelles » de Freddie Mercury. Grâce à cette capture de 4132 images par seconde, les chercheurs ont découvert que le chanteur avait recours à un style de chant « subharmonique ». C’est-à-dire qu’il pouvait exécuter plusieurs notes à la fois, en plaçant son appareil vocal dans des positions particulières. Une prouesse que peu de chanteurs utilisent.

De plus, les cordes vocales du chanteur bougeaient plus vite que la normale. D’après les chercheurs, un vibrato oscille en moyenne entre 5,4 et 6,9 Hertz. Alors que celui de Freddie Mercury penchait vers les 7,04 !
Des capacités hors du commun

Il reste une question sur laquelle les chercheurs butent encore : « La star pouvait-elle chanter sur 4 octaves ? » Le logiciel spécialisé Praat n’a pas pu déterminer exactement la tessiture et la "fréquence fondamentale" à cause des chœurs qui masquent la voix du chanteur sur les enregistrements.

En revanche, l’étude prouve que Freddie Mercury avait bien une voix de Baryton. «Il était probablement un baryton qui chantait comme un ténor avec un contrôle exceptionnel de sa production vocale» résume l’étude. La fréquence « médiane » du chanteur était de 117,3 Hertz, un niveau que l’on ne retrouve que chez barytons.

« Sa technique vocale se rapproche de celles utilisées par les moines tibétains » souligne même Christian Herbst.

Un vibrato exceptionnel, une technique de chant maîtrisée à la perfection, des capacités vocales hors du commun… si les fans l’affirmaient depuis longtemps déjà, cette fois, pas de doute, Freddie Mercury avait bien une voix extraordinaire.
Une biochimiste de 24 ans couronnée Miss Virginie après avoir épaté le jury avec une expérience chimique
Commentaires