Le Chili inaugure cinq gigantesques parcs nationaux afin de protéger plus de 40 000 km2 d'espace naturel

Par
783
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La protection de l'environnement semble tenir tout particulièrement à cœur au Chili, puisque le pays redouble d'efforts pour protéger ses espaces naturels. Il peut également compter sur la philanthropie et le dévouement d'une entrepreneuse américaine à la cause environnementale. Cinq nouveaux parcs nationaux viennent en effet d'être inaugurés, et les frontières de trois parcs déjà existants ont été étendues afin de protéger plus de dix millions d'acres de terrain, soit plus de 40 000 kilomètres carrés.

Kristine McDivitt Tompkins, PDG de Tompkins Conservation, entreprise privée dédiée à la création de parcs nationaux, a ainsi cédé ses terrains à Michelle Bachelet, la présidente chilienne, ce qui a abouti à la création des parcs nationaux de Pumalín et Patagonia National Park Chile. À l’heure actuelle, la cessation de ces terrains s'étendant sur plus de 4000 kilomètres carrés à eux deux seulement constitue la plus large donation terrienne d'une société privée à un gouvernement de toute l'histoire.


Bachelet et Tomkins s'étaient engagées en mars 2017 à créer cinq nouveaux parcs et à étendre ceux qui existaient déjà. Aujourd'hui, nous sommes en mesure de dire qu'elles ont tenu parole. Michelle Bachelet a tenu à préciser dans un discours datant du 29 janvier que « les parcs nationaux représenteront donc 81,1% des zones protégées du Chili, contre 38,5% auparavant ». En comparaison, la superficie cumulée de ces parcs représente plus de trois fois celle des parcs étasuniens de Yellowstone et Yosemite combinés, et approximativement la taille d'un pays comme la Suisse.

YouTube / Tompkins Conservation

L'ouverture de ces parcs grâce à la cession de Tompkins marque le succès une étroite collaboration entre le gouvernement chilien et une entreprise privée étatsunienne. Rappelons que Kristine McDivitt Tompkins était l'épouse de Douglas Tompkins, fondateur de la marque de vêtements The North Face, décédé suite à un accident de kayak en 2015. Très engagé dans la cause écologique, ce couple de philanthropes a passé vingt-cinq ans à utiliser sa fortune pour acquérir des terrains en Amérique du Sud et les protéger ensuite.

Kristine avait ainsi cédé au Chili en mars 2017 exactement 407 625 hectares sur les 550 000 que le couple avait achetés au fil des années. Un tel investissement pour l'environnement ne peut qu'être applaudi, et encouragé. Les parcs seront ouverts au public, et accueilleront des visiteurs du monde entier pour leur permettre de découvrir la beauté de la Patagonie.

Une maman dauphin offre un spectacle incroyable à des pêcheurs qui ont libéré son bébé d'un filet de pêche !
Source : IFLScience
Chili Environnement Écologie
Commentaires