Gucci, le chien qui a été traîné derrière un scooter, est désormais en meilleure forme... Et tout le monde veut l'adopter !

Par
2 554
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La peau du ventre arrachée, les pattes en sang et le museau à vif : voilà le triste sort réservé à un chien âgé de 3 ans, aux environs de Bobigny (Seine-Saint-Denis) dans le seul but de tourner une vidéo Snapchat. Pour amuser leurs followers, des individus ont tout simplement trouvé opportun de traîner le pauvre animal en l'attachant à l'arrière d'un scooter avec une laisse.

Pari réussi pour ces deux jeunes gens en quête de reconnaissance virtuelle : les images de l’american staffordshire en sang, agrémentées de smileys « mort de rire », ont tourné sur les réseaux sociaux et ont été partagées plusieurs milliers de fois. Sauf que, comme on s'en doute, ce n'était pas vraiment pour en féliciter les auteurs... Après que la vidéo a fait scandale sur Twitter, la police a été alertée et s'est emparée de l'affaire, ainsi que plusieurs associations qui ont porté plainte pour « actes de cruauté » et  « maltraitance animale ».

DR

Rapidement identifiés par des internautes vigilants, en croisant les comptes Snapchat et Facebook et en effectuant quelques recherches, les individus ont pu être appréhendés. En passant la vidéo au peigne fin, en agrandissant certains éléments (visages, bouts de rue et détails de la moto), ces internautes ont joué les détectives. Grâce à leurs efforts communs, ainsi qu'aux témoignages des habitants de Bobigny, ils ont pu livrer les suspects à la police ! 

Il semblerait que l'homme en moto et son comparse qui le filme ne soient pas les propriétaires du chien. Ce dernier, mineur, a été placé en garde à vue avant d'être mis hors de cause.

Grâce aux milliers de signalements, la Fondation 30 Millions d’Amis a pu organiser un sauvetage pour recueillir le chien, nommé Gucci.




Désormais, le chien va mieux, et l'auteur présumé de son calvaire a été placé en détention, et sera jugé ce lundi au tribunal de Bobigny. L'animal reprend des forces, bien qu'encore maigre et ayant des cicatrices. « Il est sorti en promenade ce matin. Il reniflait partout, il avait la joie de vivre bref, il se porte bien », affirme une bénévole du refuge de Morainvilliers, où il se trouve actuellement.

Aujourd'hui, le refuge croule littéralement sous les appels ! De très nombreuses personnes ont été émues par le sort de l'animal. Si certains demandent simplement de ses nouvelles, d'autres se proposent déjà pour l'adopter

Reste à voir si le propriétaire de Gucci pourra ou non récupérer son chien. Il s'agit d'un mineur qui a été interpellé et placé en garde à vue, mais qui a été mis hors de cause. A priori, il aurait déclaré qu'il se promenait avec son animal lorsqu'un « grand qui passait en moto » lui aurait pris le chien sans qu'il ne connaisse ses véritables intentions.

Commentaires