Pour lutter contre la maladie de Charcot, Vincent traverse les Alpes avec une brouette

Par
22 188
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Vincent traverse les Alpes avec une brouette pour récolter des fonds pour la recherche contre la maladie de Charcot.


Vincent Monnerle s'est lancé dans une grande aventure. Il s'est mis en tête de traverser la fameuse route des Grandes-Alpes avec les 21 cols légendaires et les 30  000 mètres de dénivelés à pieds en poussant une brouette.

Dans ce moyen de locomotion pour le moins atypique, il transporte son minimum vital pendant son périple. Applicateur d'enrobés de profession, la brouette s'est imposée comme une évidence puisqu'il s'en sert tous les jours.

Il a pris la route le 15 juillet dernier à Thonon-les-Bains. Plus de 45  000 personnes suivent Vincent sur Facebook (Des kilomètres en Brouette), à travers la vidéo d'un pisteur qui a rencontré Vincent et qui atteint des sommets. En effet, elle cumule plus de quatre millions de vues.

Un combat personnel


Vincent s'est lancé dans cet incroyable défi après un drame familial. En mai dernier, son père décède de la maladie de Charcot. La maladie de Charcot et/ou maladie de Lou Gehrig est une maladie neurologique à évolution rapide et est presque toujours mortelle. Elle attaque directement les cellules nerveuses responsables du contrôle des muscles. Actuellement, aucun remède n'existe pour traiter la maladie, mais la recherche avance.

Cette course folle de 700 kilomètres est une façon de lui rendre hommage, de récolter des fonds pour la recherche et de communiquer tout en cherchant des sponsors pour aider les chercheurs. Une cagnotte Leetchi mise en place par l'association Momone Extrême a déjà récolté plus de 5 000 euros.

Vincent arrivera à Nice la semaine prochaine. Comme une évidence, Vincent ne veut pas s'arrêter là. Le jeune homme pense déjà à ses autres projets comme la Corse et l'Amérique Latine et ce, toujours accompagné de sa brouette.

Source : Facebook
Commentaires