Une greffe de cornée artificielle permet à un homme aveugle de recouvrer la vue, une première mondiale

7 711partages

En Israël, un homme aveugle recouvre la vue grâce à une cornée artificielle. Une première dans le monde.

Plus tôt ce mois-ci, Jamal Furani, 78 ans, est devenu le premier homme à recevoir une greffe de cornée artificielle réussie. L’opération s’est déroulée au Rabin Medical Center, en Israël.

Le patient souffrait de cécité quasi-totale depuis de nombreuses années. De plus, les opérations visant à améliorer sa vue ont fortement abimé ses yeux. Aujourd’hui, le septuagénaire peut à nouveau « voir la vie en rose ».

Une greffe de la cornée réussie

En effet, une fois les bandages retirés, Jamal Furani était capable de reconnaître sa fille et des chiffres de différentes tailles. Auparavant, il ne distinguait que des formes floues.

L’implant synthétique , baptisé KPro, a été mis au point par la société israélienne CorNeat Vision, dont le docteur Gilad Litvin fait partie. Il s’intègre à la paroi oculaire sans dépendre du tissu du donneur.

« Après des années de dur labeur, voir un collègue implanter le CorNeat KPro avec facilité et voir un autre être humain recouvrer la vue le lendemain était à la fois électrisant et émouvant », a indiqué le médecin dans un communiqué.

C’est le professeur Irit Bahar, directeur du département d’ophtalmologie de la clinique qui s’est chargé de l’opération : « La procédure chirurgicale a été simple et le résultat a dépassé toutes nos attentes », a-t-il confié.

Avant d’ajouter : « Des moments comme ceux-ci sont l’accomplissement de notre vocation de médecins. Nous sommes fiers d’être à la tête de ce projet passionnant qui aura sans aucun doute un impact significatif sur la vie de millions de personnes ».

Crédit Photo : CorNeat Vision

L’implantation de la cornée CorNeat KPro, qui a été approuvée en juin 2020, pourrait améliorer la vision de millions de gens. D’après L’Organisation mondiale de la santé, les maladies de la cornée représentent la troisième cause de cécité dans le monde.

Source : IFL Science
Plus d'articles
À lire aussi