L'acteur Robert Downey Jr promet de sauver la planète en seulement 10 ans grâce aux nouvelles technologies !

Par
9 543
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

L’acteur Robert Downey Jr a présenté mardi, durant une conférence, son tout nouveau projet qui a pour but de sauver la planète de la pollution en seulement 10 ans. Pour ce faire, l’acteur a émis le souhait de s’entourer des personnes « les plus intelligentes » et surtout, de se servir des nouvelles technologies.

Si l’on en croit son discours durant la conférence organisée par Amazon à Las Vegas ce mardi 4 juin, il semblerait que l’acteur Robert Downey Jr ait eu du mal à quitter son rôle d’Iron Man. En effet, l’acteur a annoncé pendant la conférence, le lancement de sa fondation baptisée « The Footprint Coalition ». Il faut croire que la fin du dernier Avengers a inspiré le comédien, qui se lance désormais le défi de sauver le monde à son tour, mais cette fois-ci, de la pollution

« Entre la robotique et les nanotechnologies, nous pouvons nettoyer la planète, si ce n’est complètement, au moins de façon significative en l’espace de dix ans […] Je vais consacrer les prochains mois à monter ce projet et à réunir autour de moi les gens les plus intelligents » a-t-il déclaré. Non loin de la réalité, il a tenu à ajouter : « C’est un rêve, un bordel logistique, c’est impossible. Mais c’est bien ça qui est excitant ».

Instagram / robertdowneyjr

Optimiste, l’acteur a confiance en son projet et a déjà prévu de fêter sa victoire : « Dans onze ans, j’aurais soixante-cinq ans, et si nous parvenons à réduire suffisamment ce que je considère être une menace gigantesque pour notre futur, à laisser tout ce bazar derrière nous… Je reviendrai pour organiser le plus fou des pots de départ à la retraite ».

Si l’acteur n’a pas donné plus de détails suite à l’organisation de cette fondation, mise à part qu'elle verra le jour grâce aux nouvelles technologies, un site « Footprint Coalition » est cependant déjà mis en ligne, avec pour le moment, un simple « coming soon » et une inscription à une newsletter afin de suivre chaque étape de cette mission.

Source : Variety
Planète Technologies Pollution
Commentaires