L'Union européenne renouvelle l'autorisation du glyphosate pour cinq ans de plus

Par
1 122
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ce lundi 27 novembre, les États-membres de l’Union européenne ont voté majoritairement en faveur du renouvellement de l’emploi du glyphosate pour cinq ans.

C’était attendu et c’est désormais officiel, et ce malgré l’opposition de la France, l’un des neufs pays à avoir votre contre cette proposition : « Considérant les risques, la France s’opposera à cette proposition et votera contre. La France veut construire une sortie progressive du glyphosate et, avec plusieurs partenaires, pense qu’une durée plus courte serait possible », avait déclaré Brune Poirson, la secrétaire d’État auprès de Nicolas Hulot.

À l’image de la France, la Belgique, la Croatie, l’Italie, Chypre, Luxembourg, Malte et l’Autriche ont également voté contre. De son côté, le Portugal s’est abstenu. Au total, ce sont donc 18 pays, représentant 65,71% de la population européenne, qui ont voté en faveur de cette mesure : la Bulgarie, l’Allemagne, la République Tchèque, le Danemark, l’Estonie, l’Irlande, l’Espagne, la Lettonie, la Lituanie, la Hongrie, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, la Finlande, la Suède et le Royaume-Uni.

Crédit photo : Shutterstock / Delpixel

L’Allemagne s’était pourtant abstenue lors du tour précédent et avait demandé des modifications au texte pour plus de restrictions sur l’usage privé du glyphosate et surtout, le respect de la biodiversité.

La durée du renouvellement de la licence de l’herbicide reste néanmoins un grand sujet de débat. La Commission européenne est appelée à prendre une décision avant le 15 décembre prochain, date à laquelle l’autorisation actuelle expire.

Un vétérinaire pensait soigner un oiseau exotique, mais il s'agissait d'un goéland recouvert de curry
Glyphosate Union Européenne
Commentaires