« La Loire à Vélo », une autre façon de faire du tourisme

6 908partages

À court d'idées pour vos vacances ? Voici un bon plan qui devrait vous plaire en vous sortant des sentiers battus.

Marquées par un confinement sanitaire ô combien nécessaire, mais plutôt éprouvant voire étouffant pour certains, ces dernières semaines ont réveillé chez bon nombre de nos concitoyens des envies soudaines de prendre le large et de profiter davantage des paysages qui nous entourent.

Une soif de liberté qui se traduit par une volonté de fuir les grandes villes pour aller se ressourcer à la campagne, en traversant des chemins et autres sentiers à bicyclette.

Ce désir d’arpenter les routes à vélo connaît en effet un formidable essor, depuis que la France se déconfine et que ses habitants réapprennent à vivre avec leur environnement.

Et si en plus, ce mode de locomotion peut joindre l’utile à l’agréable en faisant découvrir aux néocyclistes et aux cyclistes confirmés nos si belles régions, n’est-ce pas le loisir parfait pour vos futures vacances ?

Pour tous ceux qui cherchent à s’évader au guidon d’une bicyclette ou d’un VTT, sachez qu’il existe un concept qui est fait pour vous : « La Loire à Vélo » !

Un itinéraire long de 900 km

Long de plus 900 kilomètres, cet itinéraire cyclotouristique relie les villes de Cuffy (Cher) à Saint-Brevin-les-Pins (Loire-Atlantique).

Comme son nom l’indique, il longe le plus long fleuve du pays, traversant plusieurs villes au charme médiéval réputé, comme Orléans et Angers, ou encore Tours et Saumur.

Tout au long de cet agréable parcours, vous aurez l’occasion de faire de nombreuses haltes touristiques incontournables, telles que les jardins de Villandry, le château de Chambord ou encore l'Abbaye royale de Fontevraud et le château des Ducs de Bretagne à Nantes.

Et si jamais vous n’avez pas suffisamment de temps pour parcourir la totalité de cette incroyable véloroute, ou bien si tout simplement vous ne vous en sentez pas capable, pas de panique ! Tout est fait pour que votre périple se déroule de la meilleure des façons.

Ainsi, vous pouvez très bien emprunter gratuitement le Train Loire à Vélo dédié à l’itinéraire, le transport de votre vélo à bord y sera gratuit, et vous permettra d'avancer vers un lieu que vous souhaitez visiter ou, inversement, si vous voulez revenir vers votre point de départ.

Une trentaine d’emplacements vélos en libre accès, entre 50 et 83 en saison de juillet à septembre sont en effet disponibles dans les rames de ce train, spécialement conçu pour les cyclotouristes, qui relie la ville d’Orléans (Loiret) à celle du Croisic (Loire-Atlantique).

Crédit photo : Pays d’Ancenis - Varades © A. Lamoureux)

Des services de qualité pour accompagner chaque cyclotouriste 

Vois pouvez également bénéficier des nombreux services proposés par les quelque 800 professionnels Accueil Vélo partenaires de « La Loire à Vélo ».

Hébergements, locations de vélos, réparateurs, offices de tourisme, laveries, transports de bagages ou encore restauration, tout a été mis en œuvre pour que votre séjour à bicyclette se déroule comme sur des roulettes.

Chaque professionnel Accueil Vélo travaillant de concert avec le projet se trouve ainsi à moins de 5 kilomètres de l’itinéraire, afin de vous garantir une prise en charge rapide et optimale. 

Vous n'avez donc plus qu'à vous concentrer sur la route au guidon de votre vélo, tout en profitant des paysages magnifiques que vous aurez la chance de découvrir.

Plus d'articles
À lire aussi