« La peine de mort n'existe plus, sauf pour les innocents » : la nouvelle campagne choc de 30 Millions d'Amis contre l'abandon

33Kpartages

Il y a un an, la Fondation 30 Millions d’Amis pointait du doigt le triste record d’abandon d’animaux en France. Cette année, elle revient avec un plan pour lutter contre ce fléau.

« En France, la peine de mort n’existe plus, sauf pour les innocents. Chaque année, des milliers d’animaux abandonnés sont euthanasiés. »

Voici la nouvelle campagne de 30 Millions d’Amis contre l’abandon et l’euthanasie des animaux dans les fourrières.

Crédit photo : 30 Millions d'Amis

60 000 chats et chiens abandonnés chaque été

Chaque année, les fourrières accueillent de nombreux animaux de compagnie qui ont été retrouvés seuls. Si personne ne vient les récupérer au bout de 10 jours, l’animal est considéré comme abandonné.

Si les fourrières peuvent se tourner vers les refuges ou les associations de protection, ces établissements n’ont pas assez de place pour accueillir tout le monde. Chaque année, 100 000 animaux sont abandonnés, dont 60 000 l’été.

En fourrière, 2% des chiens sont euthanasiés et 21% des chats.

Une pétition avec 10 solutions contre l’abandon

« Chaque abandon est, dans la majorité des cas, la résultante d’une mauvaise acquisition ou d’un acte irréfléchi », affirme Reha Hutin, la présidente de la Fondation.

Dans une pétition adressée au ministre de l’agriculture, 30 Millions d’Amis propose 10 mesures pour limiter le nombre d’abandons.

Tout d’abord, la vente d’animaux dans les animaleries, en ligne ou par petites annonces, devrait être interdite, ainsi que celle des chiens non inscrits au Live des Origines Françaises.

Un permis de détention d’animaux de compagnie devrait être obligatoire pour chaque propriétaire. Ainsi, si celui-ci abandonne ou maltraite son animal, son permis lui sera retiré et il ne pourra plus jamais en avoir.

30 Millions d’Amis affirme que les chats devraient être stérilisés et que les EHPAD devraient accepter les animaux de compagnie de leurs résidents.

Pour ne pas qu’un animal soit délaissé, les enfants devraient apprendre à s’occuper de lui et à en être responsable dès la classe primaire.

Le « supplément animal », qui augmente le prix des réservations, devrait être supprimé dans les lieux de vacances et des sanctions devraient s’appliquer pour les propriétaires qui n’identifient pas leurs animaux.

Enfin, la Fondation souhaite que les peines encourues lors d’un abandon soient appliquées. Elles s’élèvent à 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

Cette pétition est la première qui peut être signée en utilisant le hashtag #NONALABANDON sur les réseaux sociaux.

30 Millions d’Amis donne des conseils pour les départs en vacances

« Cette campagne prend encore plus d’importance alors que les chiens et les chats ont occupé un rôle si précieux pour aider les Français à affronter le confinement : maintien du lien social, affection et divertissement, pratique d’une activité physique renforcée… », confient les organisateurs de la campagne.

Crédit photo : Chendongshan / Shutterstock

Pour les remercier, rien de tel que de les emmener en vacances avec nous. Dans ce cas, 30 Millions d’Amis conseille aux voyageurs de vérifier que leur lieu de vacances accepte les animaux, de bien hydrater son animal et d’anticiper ses repas pour ne pas bousculer ses habitudes alimentaires.

Dans le cas où une famille souhaiterait partir dans son animal, il existe de nombreux systèmes pour le faire garder comme des visites ou des gardes à domicile, des séjours en pensions ou dans des associations, des échanges, et des gardes avec ses voisins, sa famille ou ses amis.

Plus d'articles