Le chien de Joe Biden aura le droit à sa propre cérémonie d'investiture organisée par le refuge dont il est originaire

5 075partages

Major, le chien de Joe Biden, est le premier animal venant d'un refuge qui va vivre à la Maison Blanche. Pour le mettre à l'honneur, le refuge dont il est originaire lui organise une cérémonie d'investiture virtuelle.

Major est un berger allemand qui a été adopté en 2018 par Joe Biden. Avant de trouver sa nouvelle famille, le chien a vécu à la Delaware Humane Association, un refuge animalier. Comme son propriétaire a récemment été élu président des États-Unis, Major va vivre à la Maison Blanche dans quelques jours.

Crédit photo : Delaware Humane Association

Afin de célébrer cet événement et pour mettre le chien à l'honneur, le refuge dont il est originaire a décidé de lui organiser sa propre cérémonie d'investiture.

Une cérémonie d'investiture virtuelle pour le chien de Joe Biden

Major va donc avoir un accueil spécial pour son entrée dans la demeure présidentielle. Le refuge a en effet organisé une grande cérémonie sur Zoom. Selon la Delaware Humane Association, l'événement sera « la plus grande fête virtuelle pour chien ».

Elle aura lieu le 17 janvier, soit trois jours avant l'investiture de Joe Biden.

Tous les humains et leurs animaux de compagnie sont invités à assister à cet événement. Ce dernier sera animé par Jill Martin, de la chaîne NBC. Pour rappel, Major ne sera pas le seul animal à vivre à la Maison Blanche cette année puisque Joe Biden a un deuxième berger allemand.

De l'argent reversé au refuge

Pour participer à la cérémonie, les spectateurs devront faire un don de 10 dollars minimum, afin de pouvoir assister virtuellement à l'événement. L'ensemble de l'argent récolté sera entièrement reversé au refuge qui a recueilli Major.

Crédit photo : Delaware Humane Association

Le berger allemand est le premier animal venant d'un refuge à accéder à la Maison Blanche, mais d'autres ont auparavant été recueillis dans le logement présidentiel après un sauvetage.

C'est le cas du chat de la famille de Bill Clinton ainsi que de Yuki, un chiot abandonné dans une station-service qui avait été sauvé par la fille du président Lyndon B. Johnson.

Source : Now this