Leur fille adoptive de 6 ans était en réalité une naine sociopathe de 22 ans qui voulait les tuer

55 057partages

Les apparences sont parfois trompeuses et ce ne sont pas Michael et Kristine Barnett qui vont nous contredire. Accusés d’avoir abandonné leur fille adoptive, ils affirment que celle-ci n’était pas celle qu’ils croyaient, loin de là.

Voilà une affaire totalement rocambolesque, digne d’un film d’horreur, qui sera aujourd’hui traitée par la justice américaine. Kristine Barnett, et son désormais ex-mari Michael, sont accusés de négligence criminelle pour abandonné leur fille adoptive, Natalia. Ils aurait, pour ainsi dire, « jeté » Natalia dans un appartement à Lafayette, dans l’Indiana, en 2013 avant de s’installer au Canada et de rompre tout contact.

Kristine Barnett

Pour se défendre, Kristine et Michael affirment qu’ils ont été victimes d’une fraude et que Natalia ne serait pas une petite fille innocente. En effet, Kristine soutient que la fille qu’ils ont adoptée en 2010 était une escroc adulte qui a essayé de les tuer…

L’acte de naissance original de Natalia mentionne la date de 2003. De leur côté, les services administratifs américains indiquent que Natalia était née vraisemblablement en… 1989, en Ukraine. Elle aurait émigré avec le reste de sa famille aux Etats-Unis, puis ses parents biologiques l’auraient abandonné, avant qu’elle ne soit placée dans un foyer pour l'adoption.

Kristine Barnett

De plus, des examens dentaires pratiqués sur la soi-disante fillette ont permis d’établir que celle-ci avait menti sur son véritable âge : « Natalia était une femme: elle avait ses menstruations et des dents d’adulte. Elle n’a jamais grandi, alors que même les enfants atteints de nanisme poursuivent leur croissance » explique Kristine auprès du Daily Mail.

De plus, la mère adoptive indique que Natalia ne jouait jamais avec des poupées, recherchait la compagnie d’adolescents et utilisait un vocabulaire plutôt soutenu pour son jeune âge.

Elle explique, par ailleurs, que la petite Natalia terrorisait ses parents adoptifs depuis plusieurs années. Notamment, elle aurait tenté de pousser sa mère contre une clôture électrique, aurait versé de la javel dans son café et lui aurait menacé de les poignarder dans leur sommeil.

Kristine Barnett

Ce sont alors toutes ces menaces répétées qui ont poussé le couple à abandonner Natalia et à s’exiler au Canada. Cependant, malgré toutes ces preuves, les Barnett, aujourd’hui divorcés, ont été accusés d’avoir abandonné Natalia par un juge de l’Indiana et d’avoir falsifié l’état-civil de leur fille. Ils doivent désormais comparaître en appel pour faire annuler ce jugement.

Une histoire totalement folle qui nous rappelle le scénario du film d'horreur "Esther", quand la fiction devient réalité !

Source : Daily Mail
En vidéo : Omar Ortiz, un artiste qui réalise des peintures au réalisme bluffant
Plus d'articles
Dernières news