Lorraine : un vêtement « adapté aux besoins » de la rue distribué à 150 sans-abris

Par
3 276
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La très belle initiative du jour nous vient de l’Est de la France et plus particulièrement de Lorraine, où plus d’une centaine de vêtements chauds ont été confectionnés puis distribués à des sans-abris d’Épinal et de Nancy, à l’initiative de deux entreprises locales.

Alors qu’une bonne partie du pays s’apprête à traverser une importante vague de froid accompagnée de fortes chutes de neige, les plus vulnérables redoutent déjà les températures glaciales, à commencer par les sans domicile fixe qui dorment dans la rue.

En première ligne dès que le mercure dégringole, les sans-abris sont en effet les premières victimes du froid. C’est la raison pour laquelle une entreprise textile de l’Est de la France a décidé de leur confectionner des vestes polaires, à partir d’un surplus de tissu indésirable mais néanmoins utilisable.

Deux entreprises créent un vêtement « adapté aux besoins » des sans-abris avant de leur distribuer. Crédit photo : duchy / Shutterstock

« C’est un tissu que l’on aurait dû détruire »

Tout a commencé l’an dernier lorsque la société 4F, implantée à Nancy (Meurthe-et-Moselle), se retrouve avec un stock de tissu déclaré non-conforme pour un défaut de couleur.

Spécialisée dans les mailles techniques et résistantes - utilisées notamment dans la fabrication de gilets d’employés communaux -, l’entreprise refuse ce gâchis de marchandise et envisage très vite de réutiliser cette matière noble.

Le gérant Igor Fosseux décide alors de faire appel à deux étudiantes en licence professionnelle, avec lesquelles il collabore, afin de réfléchir à la manière dont le textile pourrait être réutilisé. « C’est un tissu que l’on aurait dû détruire car le coloris n’était pas bon pour un client. Dans notre domaine, on n’a pas le droit de dévier, on ne pouvait rien en faire. », explique-t-il au Parisien.

« Nous avons donc eu l’idée d’imaginer un vêtement qui serait offert aux sans-abri, entièrement adapté à leurs besoins », poursuit-il.

Avant de se lancer dans la confection, les acteurs de ce projet solidaire décident toutefois d’aller à la rencontre de sans domicile fixe, afin de connaître au mieux les souhaits de ces derniers. De ces entretiens va naître un premier prototype que l’entreprise va fabriquer avec le concours d’une autre société locale, installée à Épinal (Vosges) à près de 75 kilomètres de Nancy.

150 pièces seront ainsi confectionnées puis distribuées à part égales dans les deux villes, avec l’aide du Samu social. Le vêtement est une veste polaire grise et bleue, munie notamment d’une grosse capuche, d’une poche transversale et surtout d’un panneau étanche se dépliant au niveau du dos jusqu’aux fesses, proposant ainsi une isolation totale lorsque l’on est couché sur le sol.

Cette belle initiative - qui n'est pas sans rappeler celle d'un ingénieur ayant développé des iglous isothermes pour SDF - a donc permis à 150 sans-abris de la région d’obtenir ce vêtement chaud. Une veste qui ne sera pas de trop alors que les températures glaciales arrivent. Pour l’occasion, une paire de chaussettes d'une célèbre marque locale a également été distribuée aux bénéficiaires.

C'est désormais officiel, le Japon a relancé la chasse à la baleine, 30 ans après
Source : Le Parisien
Commentaires