Alors qu'il se promène dans un parc de Louisiane, il découvre la tombe émouvante d'un chien mort il y a 80 ans

1 333partages

Alors qu’il promenait son chien dans le parc Kiroli à West Monroe, en Louisiane, Zach Medlin est tombé sur quelque chose qu'il n'avait jamais remarqué auparavant. En effet, une petite pierre carrée émergeait entre les feuilles mortes.

Crédit : Zach Medlin

Serena, sa chienne, une Staffordshire terrier borgne, était bien plus intéressé par la chasse aux canards sur les berges du lac du parc mais Medlin a voulu en savoir plus sur ce morceau de pierre enterré dans le sol.

En dégageant cette dernière, il s’est rendu compte qu’il s’agissait d’une tombe d’un chien nommée Buddie. « L’inscription était recouverte de paille de pin. J'ai donc dû déplacer la paille de pin pour pouvoir lire ce que la pierre tombale avait à dire. Elle disait ‘Buddie, 1928 - 1941. Né chien / Mort gentleman’ » a-t-il déclaré à nos confrères de The Dodo.

En toute logique, comme l’auraient sans doute fait la plupart d’entre nous, Medlin s’est donc demandé ce que faisait ce chien enterré tout seul dans un parc public de 65 hectares. Et plusieurs hypothèses semblent pouvoir expliquer ce choix.

La première est une légende locale qui raconte que le parc était autrefois un camp d'été pour les scouts de la région qu’ils avaient comme mascotte un chien nommé Buddie.

Un jour, un garçon qui nageait dans le lac a commencé à se noyer, Buddie l’aurait repéré et se serait mis à aboyer, alertant les autres scouts qui ont pu sauver le garçon.

Crédit : Zach Medlin

Crédit : Lola Peppers / Findagrave.com

Le chien Buddie aimait venir courir dans ce parc de Lousiane avec son maître

La seconde, bien plus probable, se base sur des faits avérés retrouvés après de nombreuses recherches effectuées par Lora Peppers, journaliste pour le site Findagrave.com.

Elle raconte : « En lisant des coupures de journaux détaillant la légende, j'ai trouvé une copie d'une note manuscrite datée du 18 octobre 1993. Elle dit ce qui suit : ‘Selon Mme Dee Strickland, le chien appartenait à M. et Mme Jones qui vivaient au 215 Breard Street (soit à seulement 8 kilomètres du parc, ndlr), dans la ville de Monroe. À noter que Mme Strickland a vécu avec la famille Jones en 1932 ce qui donne du crédit à son témoignage. Le chien était un magnifique setter irlandais et M. Jones l'emmenait fréquemment au parc Kiroli pour courir, alors quand il est mort, il a décidé de l'enterrer là-bas »

Quoi qu’il en soit, qu’il ait été un héros appartenant à un groupe de scouts ou simplement pour sa famille, Buddie était clairement chien très aimé par les siens.

Et cette émouvante sépulture permet aujourd’hui encore à sa mémoire de perdurer à travers les époques. Touchant n’est-ce pas ?

Source : The Dodo