À Lyon, un centenaire voit ses voisins lui faire une fête d'anniversaire surprise depuis les balcons de leur résidence

6 010partages

Jean Golé vient de fêter ses 100 ans mais avec quelle manière ! Avec le confinement, ses voisins lui ont fait une surprise en célébrant ses 100 ans, au balcon de sa résidence de la Croix-Rousse. Chansons, applaudissements et émotions étaient au rendez-vous.

Jean Golé a fêté ses 100 ans ce mardi 7 avril 2020. Ses voisins avaient prévu de marquer le coup bien avant le confinement. Malgré la situation, la fête a tout de même eu lieu depuis les fenêtres et les balcons de la résidence située sur le plateau de la Croix-Rousse, à Lyon. En compagnie de sa femme, Jean Golé a assisté depuis son balcon aux chants de joyeux anniversaire entonnés par ses voisins à son encontre.

C. Sauleau

Christian Sauleau, une des voisins de Jean Golé raconte sur France 3 Rhône-Alpes, comment ils ont eu l’idée : « on avait prévu une petite fête pour l'occasion dans la résidence. Mais avec le confinement, il a fallu faire autrement. Alors, on a glissé un petit mot dans les boîtes aux lettres de la résidence, en soumettant cette idée de se retrouver à nos balcons pour souhaiter l'anniversaire de notre centenaire ».

La femme de Jean Golé avait été mise dans la confidence. Elle n’a rien dit à son mari. Et la surprise fut bien réelle pour le joyeux centenaire. « Tout le monde a applaudi, chanté… Y a un voisin qui a sorti la trompette, un autre quelque chose qui ressemblait à une cithare et qui faisait gling-gling. En tous les cas, la bande-son sur la vidéo, c'est du direct ! » assure Christian qui a immortalisé l'instant festif.

Jean Golé et sa femme n’ont pas caché leur joie, leur émotion était grande. « Oh la, c'est très gentil, nous sommes très contents » a glissé la femme du centenaire.

Jean se porte bien, témoigne Christian, un voisin : « Il ne les fait pas ses 100 ans, on lui en donnerait 85. Il n'est pas grabataire du tout, et il n'a pas perdu un poil de raisonnement ».

« On discute un peu depuis le balcon, et il n'a pas l'air d'être préoccupé plus que cela par le confinement. À cet âge-là, on arrive à prendre de la distance avec les évènements, plus que les jeunes sûrement », confie-t-il.

La seule chose qui manquait à la fête c’était le pouvoir d’entourer le centenaire pour le voir souffler ses bougies sur le gâteau d'anniversaire. Mais avec les règles du confinement, cela n’était pas possible. Ce fut une sacrée fête surprise, réalisée tout de même par les voisins pour Jean Golé.

Plus d'articles