Le second tour des municipales aura lieu le 28 juin prochain et le port du masque sera obligatoire

2 125partages

L'exécutif a tranché ! La vie démocratique doit reprendre ses droits, a déclaré le chef du gouvernement qui vient d'annoncer la date du deuxième tour des élections municipales.

L'annonce était attendue, elle est désormais officielle !

Le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin prochain. C'est le premier ministre Édouard Philippe qui l'a annoncé ce vendredi lors d'un point presse organisé à Matignon. Cette décision fait suite aux recommandations du Conseil scientifique qui avait fait savoir, cette semaine, qu'il ne s'opposait pas à la tenue de ce scrutin.

Toutefois, la décision reste « réversible » avec une clause de « revoyure ». Une nouvelle évaluation des conditions sanitaires sera donc réalisée 15 jours avant le vote, afin de garantir la sécurité des 16 millions de Français appelés aux urnes. Si d'aventure, les conditions sanitaires n'étaient pas optimales, le second tour serait de nouveau reporté.

Dans cette optique, un projet de loi prévoyant le report éventuel de ce scrutin au mois de janvier 2021 sera d'ailleurs présenté en Conseil des ministres le 27 mai.

Présent aux côtés du Premier ministre, Christophe Castaner en a profité pour donner davantage de détails quant au déroulé du vote, précisant notamment que la campagne allait durer 1 mois et que les candidats devront privilégier le numérique pour s'adresser à la population.

Un possible assouplissement des règles de procuration pour permettre à un maximum d'électeurs de voter est également à l'étude.

« Chaque électeur devra porter un masque de protection (...) et les assesseurs devront porter des masques chirurgicaux » , a par ailleurs précisé le ministre de l'Intérieur.

Pour rappel, ce second tour des élections municipales, initialement prévu le 22 mars dernier, avait été reporté en raison de l'épidémie de coronavirus

Sur les 35 000 communes de France, 30 143 conseils municipaux avaient été élus dès le premier tour. Le scrutin concernera donc environ 5 000 communes.

Plus d'articles
À lire aussi