À Laigneville, un cortège de mariage écope de 10 000 euros d'amende et 100 points de retrait de permis

3 439partages

Dans l’Oise, à Laigneville, un cortège de mariage dangereux a traversé la ville. Non-port de la ceinture de sécurité, dépassements en ville, circulation en contre-sens… Toutes ces infractions ont coûté le retrait de 100 points et une amende de près de 10 000 euros pour les conducteurs.

Dimanche 19 septembre, aux alentours de 13h, un cortège de mariage est arrivé dans la commune de Laigneville, dans l’Oise. Cette tradition consiste à faire le tour de plusieurs villages en faisant du bruit, pour célébrer cet heureux événement.

Cependant, ce cortège ne s’est pas limité au traditionnel concert de klaxons, puisque les conducteurs ont eu des comportements très dangereux.

Un cortège de mariage dangereux

Des passagers étaient assis sur les portières de voiture, les chauffeurs faisaient de grandes accélérations dans la rue principale de la ville, roulaient à contre-sens, grillaient des feux rouges, ne portaient pas leur ceinture de sécurité… Le tout à quelques mètres d'un vide-grenier.

« Il y avait une quarantaine de voitures. Elles sont arrivées quasiment en plein milieu de la brocante et des centaines de piétons qui allaient et venaient. On avait déjà eu des cortèges à Laigneville, mais jamais à ce point », a affirmé le maire de la ville, Christophe Dietrich.

Crédit photo : Jora Abramov / Shutterstock

En plus de mettre en danger la vie des autres conducteurs, les chauffeurs du cortège auraient pu causer un grave accident en roulant dangereusement à quelques mètres d’un vide grenier, ce qui a accentué le danger occasionné par leur conduite.

« Ils étaient venus chercher quelqu’un à Laigneville, a affirmé le maire. Ils ont remonté et redescendu la rue principale plusieurs fois. Ils ont fait leur fantasia deux fois 10 minutes, je dirais. Le cortège est resté une demi-heure à peu près dans la commune. J’ai essayé de m’interposer et de faire comprendre aux conducteurs du cortège que c’était dangereux, mais j’ai vite compris que ça allait dégénérer. »

10 000 euros d’amende pour le cortège de mariage

Impuissant, le maire de Laigneville a choisi d’avoir recours aux caméras de vidéosurveillance installées dans la ville depuis 4 ans. Ces installations sont fixées afin de limiter le nombre d’accidents, et la vidéosurveillance est maintenant utilisée depuis 2 ans par les policiers municipaux, en cas de comportement grave et dangereux. À l’entrée du village, des gros panneaux de signalisation fluorescents sont installés pour prévenir de la présence des caméras.

Accompagné de deux policiers qui étaient postés à la brocante, Christophe Dietrich a regardé les enregistrements vidéos de la traversée du cortège de mariage. Au total, 71 infractions ont été comptabilisées, 100 points ont été retirés sur les permis des conducteurs, et le cortège a écopé d’une amende de 9 585 euros.

« On a suivi en direct toutes les infractions. On en a compté 71. Mais 71 infractions, vous pensez bien qu’on ne peut pas les verbaliser en temps réel. Donc on a fait de la relecture et on a vidéo-verbalisé. C’est tout à fait légal. Je ne l’ai pas fait par plaisir ou pour faire parler de moi : le cortège a débarqué dans la ville alors qu’il y avait une brocante au même moment », a expliqué Christophe Dietrich.

Le maire de la ville a ensuite décidé de partager cette information sur les réseaux sociaux. Il a cependant reçu beaucoup de commentaires négatifs et de critiques, car les internautes l’ont accusé de stigmatiser la population, puisque l’élu a flouté les visages, les plaques d’immatriculation et les drapeaux brandis par les conducteurs sur les images.

« J’aurais fait exactement la même chose si ça avait été un cortège de Bretons ou d’Indonésiens. Qu’aurait-on dit si un enfant était mort ? On aurait dit : "Mais que fait le maire ?". On est constamment sur le fil du rasoir », a-t-il conclu.

Source : France 3