Une solution pour motiver toutes les paresseuses à se lever le matin : ce réveil « à insérer dans son vagin » vous réveillera avec un orgasme !

Par
6 063
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Dring, dring, c’est l’heure de se lever !

On ne va pas se le cacher : pour une grande partie de l’espèce humaine, le moment de se réveiller le matin ne représente pas vraiment une partie de plaisir.

Pire, pour certains individus (moi par exemple), se lever le matin représente un calvaire inouï, supplice d’autant plus désespérant qu’il semble s’agir d’un éternel recommencement 5 jours de la semaine sur 7 au point de faire passer Sisyphe lui-même pour un branquignole.

Alors, certes, pour alléger notre souffrance, des ingénieurs en somnologie certainement très calés dans leur domaine ont inventé le bouton « snooze ».

Mais, même si « snoozer » rend le réveil plus supportable, il ne s’agit après tout que d’un mensonge, une illusion de libre arbitre, qui nous permet de faire semblant de croire que l’on détient le pouvoir reléguer à quelques minutes plus tard l’échéance fatidique… Encore un peu… Alors qu’en vrai, à partir d’une certaine heure, on est bien obligé de prendre le taureau de la gravité par les cornes pour se mettre en position debout.

On pourrait bien sûr penser à toutes sortes d’inventions pour faciliter le réveil, allant du réveil-lit-éjectable de Wallace et Gromit à ce réveil qui s’enfuit loin de votre lit lorsqu’il sonne pour vous forcer à vous lever. Mais tout cela est beaucoup trop violent. Non, la vraie solution, c’est de trouver le moyen de faire du réveil un moment plaisant !

C’est là que des chercheurs se sont dit : et si, au lieu de réveiller les gens avec une sonnerie désagréable ou pire, une chanson pourave de Booba, on les réveillait avec un bon gros orgasme des familles ?

Vous l’avez voulu, ils l’ont fait : des concepteurs délicieusement pervers ont inventé le premier gode-réveil, le « Little Rooster » [Petit coq, NDLR, sans doute parce qu’il vous fait chanter « Cocorico » au réveil].


Il vous suffira donc de vous insérer l’engin à l’endroit désiré, à programmer l’heure, et c’est tout ! En bonus, votre partenaire pourra regarder l’heure par un simple coup d’œil en direction de votre intimité, puisque l’appareil est aussi muni d’un écran numérique.

Avec pas moins de 27 différents niveaux d’intensité et de puissance en fréquence basse ultra-silencieuse (les trois derniers niveaux, à haute fréquence mais également plus bruyants, étant réservés aux sommeils les plus lourds)

Une bonne idée, mais un problème demeure : avec un tel système le matin, ne risque-t-on pas de se laisser aller à rester couché... beaucoup plus longtemps que prévu ?
Un député propose une loi pour protéger les chants de coqs et autres bruits ruraux !
Source : Your tango
Commentaires