Paris : elle retrouve son chien volé en pleine rue, à 800km de distance, après une semaine de séparation

1 682partages

À Paris, une restauratrice dont le chien avait été volé par un sans-abri le retrouve une semaine après son enlèvement. Les retrouvailles ont été rendues possibles grâce à une forte mobilisation sur les réseaux sociaux.

Ziggy est un Jack Russel croisé chihuahua. Depuis plusieurs mois, il fait le bonheur de Clara, une restauratrice parisienne. Le 12 avril dernier, la jeune femme a vécu un véritable cauchemar lorsque son chien a disparu devant son restaurant : « Je me mets à le chercher dans la rue. Après je suis montée sur mon scooter pour faire des rondes jusqu’à République. C’était l’horreur », a-t-elle confié à nos confrères du Parisien.

Crédit Photo : Denis Courtine / Le Parisien

Les internautes apportent une aide précieuse à Clara

Le soir même, Clara signale la disparition de son animal sur les réseaux sociaux. La gérante découvre que son chien a été aperçu avec un SDF près du quai de l’Université.

Cette dernière se rend sur les lieux mais arrive trop tard. Face à cette situation, elle porte plainte au commissariat mais les policiers ont d’autres chats à fouetter. Tant pis, Clara cherchera Ziggy sans leur aide.

Toutefois, elle peut compter sur le soutien des internautes. Après une discussion avec l’un d’eux, la jeune femme apprend que le sans-abri est un homme de type caucasien : « Homme 40-45 ans, européen, 1,75 mètre, cheveux mi-longs noirs légèrement frisés, nez crochu. Je l’ai croisé boulevard de l’Hôpital. Le chiot ressemble à une peluche ».  

Crédit Photo : Jaclyn Vernace / Crédit Photo 

Pendant plusieurs jours, Clara tente désespérément de retrouver sa boule de poils, en vain. Elle décide de récolter des informations auprès des SDF dans un camp rom à Vitry (Val-de-Marne).

« Tout le monde a été adorable avec moi. Ils me disaient qu’avec un petit chien mignon, on pouvait se faire 300 euros par jour en faisant la manche. Les gens voulaient vraiment m’aider », a-t-elle indiqué au quotidien régional.

Avant d’ajouter : « J’attendais chaque soir vers 23 heures les signalements sur les réseaux sociaux. Le jeudi plus rien. J’étais désespérée ». Cette dernière était loin de se douter que son cauchemar était sur le point de prendre fin.

La restauratrice retrouve son chien après une semaine de séparation

Par le biais d’un groupe WhatsApp, une femme raconte qu’elle a repéré Ziggy à la gare de Clermont-Ferrand. Une autre croise la route de l’animal et de son ravisseur à la gare de Cannes.

Clara contacte le commissariat de la ville mais elle est une nouvelle fois déçue: « Les policiers m’ont répondu qu’ils ne voulaient pas intervenir. J’ai appelé la vétérinaire le plus proche ».

Fort heureusement, la praticienne se rend sur place et identifie le voleur. En parallèle, le groupe WhatsApp harcèle le commissariat. Les policiers appellent finalement la sûreté ferroviaire.

La puce électronique du chien a permis aux agents de récupérer Ziggy. Le canidé a ensuite été conduit à la gare d’Avignon où sa maîtresse est venue le chercher. Tout est bien qui finit bien.

Crédit Photo : Denis Courtine / Le Parisien

Source : Le Parisien