Aveyron : un chien nommé Jedï retrouve la trace d'un enfant perdu grâce à l'odeur de son doudou

2 475partages

Jeudi 29 avril, un petit garçon de deux ans a été porté disparu. Après deux heures de recherches, il a finalement été retrouvé grâce à un chien de la gendarmerie, qui l’a localisé avec l’odeur de son doudou.

À Colombiès, dans l’Aveyron, des parents ont signalé la disparition de leur petit garçon âgé de deux ans, ce jeudi 29 avril. Rapidement, un dispositif de recherches a été mis en place par la gendarmerie pour retrouver l’enfant. Une vingtaine de gendarmes, un hélicoptère à vision thermique, des drones, des motos et un chien ont été mobilisés.

« C’est une course contre le temps, car plus on perd de temps, plus la personne peut se déplacer et donc le secteur de recherches s’étend. Rechercher quelqu’un de nuit, c’est beaucoup plus compliqué, l’hélicoptère n’est pas efficace de la même façon », a expliqué l’un des gendarmes de la brigade de Montauban.

Un chien a retrouvé l'enfant grâce à son doudou

Peu de temps après le début des recherches, un voisin a identifié la trottinette de l’enfant, qui se situait à un kilomètre de la maison de ses parents. Pour le localiser plus facilement, un chien de la gendarmerie appelé Jedï a été mobilisé. Il a respiré l’odeur du doudou du petit garçon, un lapin blanc, qui l’a conduit dans la forêt voisine.

Après 15 minutes de recherches, le chien a finalement réussi à localiser l’enfant.

Crédit photo : @Gendarmerie_012

Perdu dans les bois, le petit garçon était bloqué par un gros buisson de ronces qui lui barrait le chemin.

« Nous avions beaucoup d’éléments en notre faveur pour retrouver le garçon. La disparition a été signalée très rapidement et nous connaissions le point de départ. On sait également que les très jeunes enfants ont tendance à aller dans le sens de la descente. On a donc descendu le chemin, et la chienne l’a rapidement localisé », a expliqué Simon Carré, chef d’escadron.

L’enfant retrouvé par le chien est sain et sauf

En bonne santé, l’enfant de deux ans présentait seulement quelques égratignures. Grâce à la réactivité des voisins et des gendarmes, il a pu être retrouvé deux heures après le lancement de sa disparition.

« J’ai vu l’enfant en pleurs au milieu des ronces, donc on lui a donné le doudou, il s’est calmé, il était content. Il a caressé la chienne. J’avais pris le doudou, j’avais dit à la maman que ça permettrait de rassurer l’enfant », explique l’adjudant Bauville, maître-chien.

Crédit photo : @Gendarmerie_31

Quand le petit garçon a été retrouvé, il a immédiatement été consolé par la chienne, qui lui a rapporté son doudou. Il a finalement pu retrouver ses parents, soulagés.

Pour s’assurer que tout allait bien, l’enfant a été conduit à l’hôpital mais selon Simon Carré, « le petit garçon va bien, les parents aussi, ils vont juste devoir se remettre de leurs émotions ».

Source : France Bleu
Plus d'articles
À lire aussi