Le portable de Patrick Balkany sonne en plein tribunal avec la musique des Tontons Flingueurs

Par
4 379
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Depuis le début de la semaine, Patrick Balkany comparaît devant la justice, accusé de fraude fiscale, corruption et blanchiment d’argent. Ce mercredi 15 mai, avant l’ouverture de l’audience, son portable a sonné dans le tribunal, faisant retentir la musique... des Tontons Flingueurs.

Le procès de Patrick Balkany est un véritable feuilleton judiciaire. Le maire de Levallois-Perret à la réputation sulfureuse reste fidèle à lui-même, perché sur son piédestal, comme en témoigne le petit accrochage avec son avocat, Me Dupont-Moretti, devant les journalistes sur la question de son âge. Une scène cocasse qui a beaucoup fait rire les journalistes, embarrassant pour la défense.

Hier, l’ouverture du troisième jour d’audience a donné une nouvelle scène assez insolite. En effet, un téléphone portable a sonné sur l’air du thème musical du célèbre film «Les Tontons Flingueurs», notamment le jingle utilisé à plusieurs reprises dans le long-métrage de Georges Lautner.

Et il s’est avéré que ce téléphone était celui de… Patrick Balkany. Un fait assez cocasse pour être souligné par les journalistes présents dans le tribunal. Un homme politique accusé de fraude, de corruption et blanchiment d’argent qui a la musique d’un film de gangsters en sonnerie de portable… Magique coïncidence!

Le procès du maire LR de Levallois-Perret et de son épouse Isabelle Balkany, absente suite à sa tentative de suicide, s’est ouvert ce lundi 13 mai. Dans un premier temps, le procès se concentre sur les accusations de fraude fiscale visant le couple. Puis, les accusations de corruption et de blanchiment d’argent seront examinées à partir du 20 mai jusqu’au 20 juin.

Robert Downey Jr se lance un nouveau défi : sauver la planète en l'espace de 10 ans
Justice Téléphone
Commentaires