« C.L.I.T. » : quand le rap de filles est aussi hardcore que celui d'Orelsan et Booba, c'est drôle !

Par
1 797
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Mardi 8 mars, à l’occasion de la journée internationale du Droit des Femmes, deux militantes féministes ont publié un clip parodiant la fameuse chanson d’Orelsan intitulée « Saint-Valentin ».


En 2007, alors qu’il commençait sa carrière, Orelsan et son acolyte Gringe gratifiaient la toile d’un clip assez hardcore nommé « Saint-Valentin ». C’est seulement lorsqu’Orelsan commençait à être connu, deux ans plus tard, que la chanson a refait surface et a engendré une énorme polémique avec des propos jugés vulgaires et sexistes. Attaqué en justice par les mouvements féministes, le rappeur n’a été relaxé que très récemment.


Un verdict qui n’a évidemment pas été du goût de tout le monde, et surtout des associations féministes. Hier, à l’occasion de la journée internationale du Droit des Femmes, Sarah Constantine et Elvire Duvelle-Charles, deux militantes des Femen, respectivement journaliste et réalisatrice, ont décidé de nous livrer leur réponse ultime à Orelsan.


Pas de chronique de presse ni de court-métrage, mais un… clip. En effet, les deux féministes ont opté pour la parodie de la chanson tant controversée, en s’associant sous le nom de « C.L.I.T. »


En reprenant la même instrumentale assourdissante, elles s’appuient sur les paroles d’origine en les réutilisant à leur sauce à l’image du refrain : « Suce mon clit pour la Saint-Valentin ».


À la fin du clip, la vidéo rappelle certaines statistiques récemment parues concernant la culture du viol en France. Si le message de fond est évidemment de dénoncer la misogynie qui règne au sein de la société française, particulièrement dans le rap français et les textes (Booba, Kaaris et Seth Gueko sont cités), la forme est à prendre au second degré évidemment.


Découvrez la vidéo ci-dessous :
Source : YouTube - CLIT
Commentaires