Pour la première fois depuis un siècle, un léopard noir a été photographié en Afrique

Par
25 192
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ce sont des images à la fois rarissimes et magnifiques. Un léopard noir - que l’on désigne communément et à tort comme une « panthère noire » - a été pris en photo en Afrique pour la première fois depuis plus d’un siècle.

Animal presque légendaire, autant craint que vénéré dans certaines cultures, le léopard noir d’Afrique fascine en raison de son pelage singulier qui résulte du mélanisme, le phénotype inverse de l’albinisme.

Si sa présence est attestée sur le territoire africain, son extrême rareté lui confère une aura quasi-mythique, tant qu’il est difficile voire impossible de l’approcher et de l’observer.

C’est dire la chance du photographe Will Burrard Lucas qui a eu l'immense privilège de photographier l'animal. C’est par une nuit de pleine lune au Kenya que cet instant unique fut immortalisé.

Voir cette publication sur Instagram

A Black African Leopard under a full moon. #Camtraptions #cameratrap #blackpanther

Une publication partagée par Will Burrard-Lucas Wildlife (@willbl) le

Voir cette publication sur Instagram

A wild African black leopard... A dream come true! Link in bio to more photos #camtraptions #cameratrap #blackpanther

Une publication partagée par Will Burrard-Lucas Wildlife (@willbl) le

Voir cette publication sur Instagram

The first picture I managed to capture of the African black leopard... #Camtraptions #cameratrap #blackpanther

Une publication partagée par Will Burrard-Lucas Wildlife (@willbl) le

Voir cette publication sur Instagram

A colour photograph of the elusive black leopard on my #camtraptions #cameratrap

Une publication partagée par Will Burrard-Lucas Wildlife (@willbl) le

Des photographies exceptionnelles en tous points car la beauté sauvage de l’animal n’a d’égal que sa rareté. Le dernier cliché d’un leopard noir remontait en effet à 1909, croit savoir le National Geographic.

L’animal majestueux est une jeune femelle qui vit avec sa mère, dont la pigmentation est normale, ce qui prouve que le mélanisme « n’a pas eu d’im­pact sur les liens fami­liaux » de la bête, affirme l’un des biolo­gistes qui a assisté Will Burrard-Lucas pour cette série de photos, réalisée dans la région de Laikipia .

Quant à ce dernier qui a réussi à photographier le léopard grâce à l’installation de « pièges photographiques », il n’en revient toujours pas et parle d’un « rêve devenue réalité ».

« J'ai laissé les appareils plusieurs nuits. Au retour, je les ai vérifiés et avant d’arriver au dernier, tout ce que j'avais vu, c’était des photos de hyènes mais pas de léopards. J’ai fait défiler les images sur l’écran du dernier appareil et soudain j’ai fait pause pour regarder attentivement la photo suivante avec stupéfaction : il y avait là une paire d’yeux entourée d’une obscurité opaque… c’était un léopard noir ! Je n’arrivais pas à y croire », raconte-t-il ainsi sur son blog.

Selon les spécialistes, 11 % des léopards seraient méla­niques mais la majorité d’entre eux vivraient en Asie du Sud-est, région où les denses forêts tropicales leur offrent un environnement plus adapté.

VIDEO : Des grands-parents célèbrent leur 60e anniversaire de mariage avec de sublimes photos de mariages réalisées par leur petite-fille
Kenya Afrique
Commentaires