Pour la première fois, des cheerleaders hommes participeront au show du Super Bowl

2 500partages

Pour la première fois dans l’histoire de la grand-messe du football américain, des cheerleaders masculins vont participer au show du Super Bowl.

Comme chaque année depuis maintenant 53 ans, les États-Unis s’apprêtent à vibrer pour le Super Bowl, la grande finale du championnat de football américain qui opposera dimanche 3 février les Patriots de la Nouvelle-Angleterre - et leur quarteback légendaire Tom Brady (41 ans) - aux Rams de Los Angeles.

Organisée dans l’enceinte du Mercedez-Benz-Stadium, l’antre des Falcons d’Atlanta, cette rencontre, qui demeure encore aujourd’hui l’un des événements sportifs les plus suivis sur la planète avec la Coupe du monde de football, sera exceptionnelle à plus d’un titre.

Au-delà du fait que les Patriots joueront leur 3e finale de rang - pareil exploit n’avait plus été réalisé depuis 25 ans -, l’événement sera en effet marqué par une grande première : deux cheerleaders masculins, représentant la franchise de la cité des anges, prendront part à la fête et se joindront au show en compagnie de leurs collègues féminines.

Pour une ligue sportive comme la NFL (National Football Association), connue pour son conservatisme exacerbé - l’exemple de la mise au ban de l’indésirable Colin Kaepernick en est la parfaite illustration -, il s'agit d'une première et d'un signal fort envoyé à l'Amérique !

Jamais dans l’histoire de cet événement ô combien important dans la culture américaine, des hommes n’avaient en effet participé au spectacle de ceux que l’on appelle communément les « pom-pom girls » en Europe.

Plutôt paradoxal car ces chorégraphies de cheerleading - indissociables de ce sport et qui mêlent danse et gymnastique - ont pendant très longtemps été réservées uniquement aux hommes. Ce n’est qu’après la Seconde guerre mondiale, au milieu des années 50, que la ligue a instauré des « majorettes » exclusivement féminines, pour en faire avant tout un argument marketing.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Napoleon Jinnies (@napoleonjinnies) le

Les deux pionniers se nomment Quinton Peron and Napoleon Jinnies. Danseurs de métiers, ces derniers qui se connaissent depuis le lycée ont intégré l'équipe des « pom-pom girls » des Rams de Los Angeles en mars 2018.

À l’inverse de certains de leurs prédécesseurs masculins, qui avaient déjà pu participer de manière sporadique à des acrobaties de cheerleaders par le passé, ils ont été sélectionnés parmi 76 candidats puis incorporés dans la troupe de la franchise californienne. Ils en sont désormais des membres à part entière.

Élevés au rang de symboles au même titre que leur collègue Jesse Fernandez - devenu en août dernier le 3e homme de l’histoire de la NFL à intégrer une équipe de cheerleaders (New Orleans Saints)-, Napoleon Jinnies et Quinton Perron s’apprêtent donc à vivre un moment historique.

Une première qui ferait presque oublier que leur équipe des Rams de Los Angeles - anciennement Saint-Louis - s'est qualifiée pour le Super Bowl grâce à une décision arbitrale litigieuse lors de la finale de conférence contre les Saints de la Nouvelle Orléans.

RDV donc le 3 février pour un show qui, quoiqu’il arrive, restera dans l’histoire.

Source : Esquire.com
En vidéo : Max and Murphy, deux chiens piégés par l'humour de leur maître
Plus d'articles