Pour célébrer sa victoire au Super Bowl, un joueur des Kansas City Chiefs a payé les frais d'adoption d'une centaine de chiens

1 464partages

Tout juste auréolé de sa victoire au Super Bowl, un joueur de football américain a fait part d’une très grande générosité envers les chiens d’un refuge. Récit.

Bien que le football américain soit un sport encore très marginal dans l’hexagone, il ne vous aura pas échappé – médiatisation oblige – que le Super Bowl (finale du championnat de NFL) avait lieu dans la nuit de dimanche à lundi, à Miami (Floride).

Tendue jusqu’au bout, la rencontre - entrecoupée d'un show endiablé qui fera date, signé Shakira et Jennifer Lopez - opposait les Chiefs de Kansas City aux 49ers de San Francisco. Et c'est finalement la franchise du Missouri qui s’est imposée 31-20 après un dernier quart-temps à sens unique, marqué par la maestria du quarterback Patrick Mahomes, nommé meilleur joueur (MVP) à seulement 24 ans.

C’est la deuxième fois que l’équipe remporte le prestigieux trophée et il aura fallu attendre un demi-siècle pour que pareil événement se reproduise.

« Toute ma vie, j’ai toujours voulu avoir un chien »

Les joueurs ont donc fêté ce titre comme il se doit et l’un d’entre eux, Derrick Nnadi, en a profité pour se montrer généreux et partager sa joie avec de très nombreuses personnes.

Amoureux des animaux, ce rugueux défenseur plaqueur - mesurant 1m85 pour 144 kg - a ainsi décidé de payer les frais d’adoption d’une centaine de chiens (environ 13 500 euros) recueillis par le KC Pet Project, un refuge de Kansas City.

L’établissement n’en attendait pas tant et a tenu à remercier le joueur âgé de 23 ans par le biais d’un post facebook, invitant les prétendants à l’adoption à se rendre au refuge.

« Le KC Pet Project s’occupe de plus de 10 000 animaux de compagnie chaque année. Des partenariats comme celui-ci sont donc merveilleux pour aider nos animaux à trouver un foyer aimant. Nous sommes ravis et honorés que Derrick Nnadi ait choisi de faire cela pour nous aider à sauver des vies », s’est réjouie Tori Fugate, responsable de la communication du refuge.

Interrogé par nos confrères américains de CNN, le joueur, qui avait déjà aidé l’association par le passé, a expliqué les raisons de son geste.

« Toute ma vie, j’ai toujours voulu avoir un chien mais, en grandissant, je n’avais pas d’animal de compagnie car mes parents n’en voulaient pas », a-t-il ainsi raconté.

« Quand, enfin, j’en ai eu un pour la première fois, il était très timide et cela m’a fait songer à la façon dont les autres animaux, qu’ils soient la propriété de quelqu’un ou d’un refuge, peuvent se sentir seuls et effrayés », a-t-il ajouté.

C’est cet amour et cette empathie pour nos amis les bêtes qui ont donc conduit Derrick à faire preuve d’autant de générosité.

Source : CNN
Plus d'articles