Super Bowl 2021 : The Weeknd met le feu lors de la mi-temps

Cette nuit s’est déroulé l’événement sportif de l’année aux États-Unis avec le Super Bowl LV, 55ème édition. Si les Buccaneers de Tampa Bay, menés par Tom Brady, ont largement remporté le match face aux Chiefs de Kansas City (31-9), l’autre événement fut bien entendu la performance de The Weeknd pendant la mi-temps.

The Weeknd lors du Super Bowl 2021. Capture d'écran NBC.

À voir aussi

Chaque année lors du Super Bowl, événement majeur outre-Atlantique, le spectacle tant attendu se fait bien souvent lors de la mi-temps. Pour ce 55è Super Bowl de l’histoire, c’est le talentueux chanteur The Weeknd qui a pris les commandes.

Pendant 15 minutes, le chanteur canadien a déroulé ses plus gros hits dans un medley précis et euphorique. En l’absence d’un stade bondé comme à l’accoutumé (25 000 supporters se trouvaient malgré tout dans les tribunes contre 65 000 en temps normal), The Weeknd est parvenu à proposer un spectacle solide et grandiose.

« Nous nous sommes vraiment concentrés sur la connexion avec les fans à la maison et faire des performances de la soirée une expérience cinématographique, et nous voulons le faire avec le Super Bowl », avait déclaré avec enthousiasme le chanteur à Billboards.

Super Bowl LV : un show grandiose de The Weeknd

Le résultat est pour le moins réussi. Soutenu par une chorale et des musiciens, notamment des violonistes et un guitariste situés dans un large décors derrière lui, The Weeknd a enchaîné ses morceaux les plus connus : Starboy suivi de The Hills, avant de se retrouver dans une pièce à miroirs entourés de ses danseurs habillés comme lui et les visages entourés de bandages, rappelant le personnage qu’il s’est créé depuis la sortie de son album After Hours.

Pas une seconde de répit, The Weeknd déroule avec les morceaux I Feel It Coming et Save Your Tears. Lorsque le chanteur ralentit enfin le tempo, c’est pour le carton Earned It, bande-son du premier 50 Nuances de Grey, et appuyé par un orchestre.

Enfin et pas des moindres, le chanteur de 30 ans a vu les choses en grand pour le clou du spectacle. Afin de réaliser la performance dont il rêvait, The Weeknd n’a pas hésité, dit-on, à ajouter 7 millions de dollars (soit 5,8 millions d’euros) de sa poche.

C’est en plein sur le terrain du stade Raymond James de Tampa Bay, en Floride, où se déroulait le match, que le chanteur a interprété le succès planétaire de 2020 Blinding Lights. Accompagné de ses danseurs, toujours vêtus de leur costume à veste rouge et pantalon noir et leur visage bandé, The Weeknd s’est lâché dans une euphorie collective qui s’est terminée par un feu d’artifice.

Chaque année, le Super Bowl est regardé en moyenne par 100 millions de téléspectateurs outre-Atlantique.

Capture d'écran NBC. 

Capture d'écran NBC. 

Plus d'articles
À lire aussi