Pourquoi les Anglais roulent-ils à gauche et nous à droite ?

Vous vous êtes sans doute déjà demandé pourquoi les Britanniques conduisent à gauche, eh bien sachez qu’il y a une raison historique à cela : il s'agit de garder la main libre pour l'épée !

Crédit : The Times

À voir aussi

Au Moyen-Âge, on ne savait jamais qui on allait rencontrer lorsqu'on voyageait à cheval. La plupart des gens sont droitiers, donc si un étranger passait à votre droite, votre main droite serait libre pour utiliser votre épée si nécessaire. (De même, les escaliers des châteaux médiévaux s'enroulent en spirale dans le sens des aiguilles d'une montre en allant vers le haut, de sorte que les soldats défenseurs seraient en mesure de poignarder vers le bas autour du tournant, mais ceux qui attaquent (en montant les escaliers) ne le pourraient pas).

Les archéologues ont découvert des preuves suggérant que les Romains conduisaient leurs charrettes et leurs chariots sur la gauche, et l'on sait que les soldats romains marchaient également toujours sur la gauche. Cette « règle de la route » est officiellement entrée en vigueur en 1300 après J.-C. lorsque le pape Boniface VIII a déclaré que tous les pèlerins se rendant à Rome devaient rester sur la gauche de chaque voie.

Cela s'est poursuivi jusqu'à la fin des années 1700, lorsque les grands chariots sont devenus populaires pour le transport des marchandises. Ces chariots étaient tirés par plusieurs paires de chevaux et n'avaient pas de siège pour le conducteur.

Au lieu de cela, afin de contrôler les chevaux, le conducteur s'asseyait sur l’arrière gauche du cheval, gardant ainsi la main libre pour le fouet. Cependant, s'asseoir à gauche rendait difficile l'évaluation de la circulation en sens inverse, comme le confirmeront tous ceux qui ont conduit une voiture à gauche sur les routes sinueuses de Grande-Bretagne !

Ces énormes chariots étaient mieux adaptés aux grands espaces et aux grandes distances du Canada et des États-Unis, et la première loi sur le maintien à droite a été adoptée en Pennsylvanie en 1792, suivie plus tard par de nombreux États canadiens et américains.

En France, un décret de 1792 a rendu officielle la circulation à droite et Napoléon a ensuite fait appliquer cette règle dans tous les territoires français.

Crédit : Croa En Toi

La Grande-Bretagne résiste au changement et garde la circulation à gauche

En Grande-Bretagne, ces chariots massifs n'étaient pas très demandés et les véhicules britanniques plus petits étaient équipés de sièges pour le conducteur, derrière les chevaux. Comme la plupart des gens sont droitiers, le conducteur s'asseyait à droite du siège pour avoir la main libre pour le fouet.

Les embouteillages dans le Londres du XVIIIe siècle ont conduit à l'adoption d'une loi obligeant tous les véhicules circulant sur le London Bridge à rester sur la gauche afin de réduire les collisions. Cette règle a été incorporée dans le Highway Act de 1835 et a été adoptée dans tout l'Empire britannique.

Au XXe siècle, un mouvement d'harmonisation des lois routières en Europe a vu le jour et un passage progressif de la conduite à gauche à la conduite à droite. Les derniers Européens à passer de la gauche à la droite ont été les Suédois, qui ont courageusement opéré ce changement en une nuit, c’était le 3 septembre 1967. À 4h50 du matin, toute la circulation en Suède s'est arrêtée pendant dix minutes avant de reprendre, cette fois en roulant à droite.

Aujourd'hui, seuls 35% des pays roulent à gauche. Il s'agit de l'Inde, de l'Indonésie, de l'Irlande, de Malte, de Chypre, du Japon, de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie et, plus récemment, de Samoa en 2009.

La plupart de ces pays sont des îles, mais lorsque les frontières terrestres nécessitent de passer de la gauche à la droite, cela se fait généralement à l'aide de feux de signalisation, de ponts de croisement ou encore de systèmes à sens unique.

Qu’en pensez-vous ?