Handicapée visuelle, elle se voit proposer un poste de conducteur de train par Pôle emploi

Par
14 120
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Handicapée visuelle à plus de 80 %, Sophie Gleize s’est vue proposer par Pôle emploi, un poste de conducteur de train à pourvoir à la SNCF.

Sophie Gleize est une mère de famille âgée de 55 ans, qui souffre de déficience visuelle à plus de 80 %. Habitante dans la ville de Saint-Maur dans le département du Val-de-Marne, elle est à la recherche d’un emploi dans la région. Incapable de lire les propositions d’emploi, elle s’est vue offrir un poste de conducteur de train, un choc pour cette handicapée visuelle.

« Tout arrive sur la boîte mail de mon fils, puisque je ne peux pas lire les courriers. J’étais surprise et déçue quand il m’a lu cette proposition complètement débile, ça montre à quel point quand on est handicapée et qu’on veut travailler, rien n’est adapté à notre spécificité. Tout ça est ridicule plus que grave » déclare Sophie Gleize pour Le Parisien.

Un poste d’agent de sécurité lui a déjà été proposé

Malheureusement, ce n’est pas la première fois qu’une telle offre lui est proposée. Un poste d’agent de sécurité avec un chien lui a déjà été proposé grâce à son diplôme d’éducatrice canine. Mais là aussi, le problème de la vue persiste : « comment voulez-vous que je fasse en n’y voyant rien ? ».

Handicapée visuelle, Sophie Gleize s'est vue proposer un poste de conducteur de train. Crédit : Ricochet64 / Shutterstock

La mère de famille refuse de rester chez elle à ne rien faire. « Quand vous avez plus de 50 ans que vous êtes une femme et en plus handicapée, on vous dit de vous contenter des 900 euros mensuels d’allocation adulte handicapée, mais ce n’est pas une vie ça. Je ne veux pas être à la charge de la société ».

Depuis son inscription à Pôle emploi, Sophie Gleize se bat pour l’aboutissement de plusieurs de ses requêtes, comme être reconnue travailleur handicapé, obtenir et se former à un logiciel qui grossit les caractères pour retrouver de l’autonomie sur ordinateur. En plein combat contre la maladie, elle espère intégrer en janvier, une formation d’éthologie canine à l’école vétérinaire de Maisons-Alfort.

Pôle emploi a reconnu son erreur. D’après eux, Sophie Gleize a fait l’objet « d’un envoi groupé, qui tient compte d’une partie des critères de recherches des demandeurs d’emploi mais pas de tous », tout en précisant qu’il ne s’agit pas d’une proposition personnalisée. « Nous envoyons régulièrement des mails avec des opportunités d’emploi de façon un peu large, pour promouvoir les secteurs qui recrutent. On nous reprocherait de ne pas le faire ».

50 mètres cubes d'ordures ont été déposés anonymement dans la forêt de Fontainebleau
Source : Le Parisien
Pôle Emploi Sncf Aveugle Train
Commentaires