Le temps d'un projet d'art, Central Park s'est paré des visages de citoyens américains pour un résultat fascinant

Par
424
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Philippe Echaroux a 34 ans, et on le qualifie souvent de street artist 2.0. Originaire de Marseille, cet artiste spécialisé dans la photographie a choisi de faire de la lumière son mode d'expression privilégié. Son dernier projet en date consiste à diffuser sur les arbres de Central Park des portraits de citoyens américains afin d'interroger le rapport entre l'homme et la nature.

Central Park étant un bout de nature contenu dans une forme rectangulaire en pleine ville, mis en place par l'homme en 1873, au terme de treize ans de construction, il est légitime de se demander avec ce projet si c'est la nature qui entoure l'homme, ou si c'est l'homme qui entoure la nature.

Nous vous laissons y réfléchir, tout en découvrant avec vos propres yeux ces véritables peintures de lumière  !

philippe-echaroux.com

philippe-echaroux.com

philippe-echaroux.com

philippe-echaroux.com

philippe-echaroux.com

philippe-echaroux.com

philippe-echaroux.com

philippe-echaroux.com

philippe-echaroux.com

philippe-echaroux.com

Si vous souhaitez découvrir d'autre projets de Philippe Echaroux, tous plus somptueux les uns que les autres, n'hésitez pas à jeter un oeil à sa page Instagram ! 

VIDEO : Un Américain réalise un incroyable saut pour sauver son fils de la noyade
Source : Krop.com
Art Street art Nature
Commentaires