À 32 ans seulement, cet américain est l'homme le plus jeune à avoir visité tous les pays du monde

108partages
Il y a deux mois, nous vous parlions de Cassandra de Pecol, la première femme à avoir visité tous les pays de la planète. Aujourd’hui, c’est au tour de Lee Abbamonte, un Américain de 32 ans, à l’avoir fait ! Rencontre avec un voyageur pas comme les autres.

Né d’un papa avocat commis d’office et d’une maman enseignante remplaçante, le jeune homme vient d’un milieu social modeste et n’a jamais eu la chance de voyager étant tout-petit. Leur mode de vie de l’époque était bien loin de celui dont il profite aujourd’hui. D’ailleurs, la première fois qu’il a quitté les États-Unis, c’était pour partir étudier à Londres, en 1998 et il avait alors 20 ans. Un nouveau départ qui va lui ouvrir l’esprit, et par la même occasion, des nombreux horizons jusqu’alors inconnus.

@instagram/leeabbamonte

Comme beaucoup d’enfants qui ont vécu la galère et les problèmes financiers dès leur plus jeune âge, sa motivation première dans la vie était de gagner de l’argent. Le seul moyen, selon lui, d’échapper au quotidien souvent morose que ses parents ont malheureusement connu. Et il ne s’en cache pas : « Je voulais être riche, vraiment. Je pensais que c’était tout ce qui comptait. Voilà pourquoi étudier à l’étranger a changé beaucoup de choses pour moi. Je suis passé d’une personne qui en avait que pour l’argent à une autre qui a compris que la vie, c’est avant tout des expériences (…) » a-t-il confié à nos confrères de CN Traveler.

Depuis cette prise de conscience, Lee Abbamonte a tout fait pour rattraper le temps perdu. Lors de son année d’expatriation en Angleterre, il a commencé par voyager avec des amis, à travers l’Europe, puis a définitivement attrapé le virus. En rentrant aux États-Unis, il s’est empressé d’organiser un roadtrip en Asie. Quelques mois plus tard, il était en route pour l’Amérique Latine.

En 2001, son goût pour les voyages s’est accentué lors de la perte de son meilleur ami, l’une des 2 977 victimes des attentats du 11 septembre à New-York. Il explique : « Tout ce qu’il a fait a été d’aller au travail. Il n’a rien fait de mal. Je me suis toujours dit que tout pouvait s’arrêter du jour au lendemain, et cet événement en a été la preuve. Depuis, j’essaye de vivre ma vie à fond. »

@instagram/leeabbamonte

Comment est venue l’idée d’un tel record ?

Il y a 11 ans, en 2006, Lee Abbamonte s’apprête à visiter le Kenya et la Tanzanie avec un ami. Le but affiché : gravir le Kilimandjaro. Peu avant le départ, l’ami en question découvre sur Internet un article retraçant le parcours du plus jeune homme à avoir visité tous les pays du monde. Ni une ni deux, il l’envoie à Lee. Car de son côté, l’accroc aux voyages en est déjà à son 110ème pays.

Première surprise : la découverte qu’un tel record existe. Et au fur et à mesure de la lecture, il finit par apprendre que le recordman actuel a… 12 ans de plus que lui ! Il n’en fallait pas plus pour provoquer chez notre globe-trotter l’envie de relever le défi. D’autant plus que tous les voyants sont au vert pour lui : il est dans la force de l’âge, a de l’argent de côté (il travaille depuis son enfance et à monter plusieurs business, ndlr), et surtout, aime consacrer tout son temps libre à découvrir la planète.

Quelques années plus tard, en 2010, Lee Abbamonte devient finalement le plus jeune homme à accomplir le challenge qu’il s’était fixé. Aucun pays n’aura résisté à son envie débordante de réussir son pari. Après de nombreux efforts, les 193 nations recensées aux Nations Unies l’ont finalement accueilli.

@instagram/leeabbamonte
@instagram/leeabbamonte
@instagram/leeabbamonte
@instagram/leeabbamonte
@instagram/leeabbamonte

À travers son parcours unique, il aura démontré une force de caractère et une capacité à réaliser ses rêves hors du commun. Il est un exemple pour toutes celles et ceux qui ont des objectifs et souhaitent les atteindre. Lee Abbamonte est la preuve vivante que tout est possible. Un grand bravo à lui !
Source : CN Traveler
En vidéo : Coralynn, petit ange parti trop tôt devenu super-héroïne
Plus d'articles
Dernières news