Dictée, calcul mental quotidien... Le ministre de l'Éducation donne ses recommandations aux enseignants de l'école primaire pour remonter le niveau des écoliers

549partages

Le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a livré, ce jeudi 26 avril, ses recommandations aux instituteurs de primaire en matière d'enseignement de la lecture, du calcul et de la grammaire. Il entend ainsi remonter le niveau des écoliers dans ces disciplines, en déclin ces dernières années.

Le ministre de l'Éducation donne de nouvelles recommandations aux enseignants de l'école primaire. Crédits : ShutterStock / LightFieldStudios

Les enseignants du primaire ont eu la bonne surprise de trouver sur le bureau un guide pédagogique « pour enseigner la lecture et l'écriture » ce jeudi 26 avril. Un livret de 130 pages élaboré par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, pour inculquer autrement les bases du calcul, de la grammaire, de la lecture et de l'écriture. Quatre circulaires ont également été publiées au « Bulletin officiel », comme le révèle Le Parisien.

Au programme : 15 minutes minimum de calcul mental par jour, une dictée quotidienne de 10 à 15 minutes, et deux exercices d'écriture de 15 minutes tous les jours.

« L’idée n’est pas d’homogénéiser les pratiques mais de créer une référence commune », explique Jean-Michel Blanquer dans un entretien au Parisien. Ce dernier reconnaît l'existence de « bien des manières de faire » pour les professeurs, mais défend l'importance d'un « cadre », que « beaucoup d'enseignants attendaient ».

Avec ces méthodes, l'objectif est avant tout de redresser la courbe du niveau global des écoliers en maths et en français. Selon une enquête internationale menée dans 50 pays sur des enfants âgés de 9 à 10 ans et dont les résultats ont été rendus publics en décembre dernier, les élèves français se classent derrière leurs voisins européens, avec un score de 511 points (quand le score moyen des 28 pays appartenant à l’OCDE et présents dans l’étude est de 541).

« Back to basics »

Le retour à la dictée en primaire avait été évoqué en début d'année par le ministre. Une façon d'apprendre traditionnelle, ce que Jean-Michel Blanquer ne nie pas. Ce dernier se prépare d'ailleurs à répondre à ceux qui lui reprocheraient de proposer des méthodes archaïques : « Ce que nous proposons, ce ne sont pas les méthodes de la IIIe République. Ce sont celles du XXIe siècle, qui puisent au meilleur de la tradition et au meilleur de la modernité », assure-t-il au Parisien.

Le ministre recommande également d'étudier 5 à 10 livres par an. Il souhaite par ailleurs que les tables d'addition soient connues par cœur dès le CP, et que dès la fin de la grande section de maternelle, les enfants sachent compter jusqu'à 30, notamment à l'aide de comptines.

Les conseils donnés dans le guide d'apprentissage de la lecture ne s'arrêtent pas là : ils vont jusqu'au choix du cahier. Est ainsi recommandé aux enseignants le format 17 x 22 cm « réglure Séyès », c'est-à-dire à grands carreaux et avec une marge rouge à gauche. 

Source : Le Parisien
En vidéo : Dollar Shave Club, des pubs hilarantes pour rasoirs
Plus d'articles