10 catastrophes naturelles qui pourraient arriver... et ce n'est pas de la Science-Fiction ! La 6 fait carrément froid dans le dos !

94partages
Rien ni personne n’est épargné quand la nature reprend ses droits. Elle est aveugle à toute forme de vie, y compris la sienne. Au moment où la terre gronde et se soulève, l’homme est souvent démuni face à sa puissance. Et ce n’est pas près de s’arrêter.

Une myriade de catastrophes naturelles menace notre planète. Créée tantôt par la présence humaine, tantôt par la Nature. Des inondations, des séismes, des tsunamis peuvent encore frapper… comme nous le montre le film « The Wave » dans lequel la survie d’un village dépend d’un Fjord qui menace de s’écrouler en Norvège. Espérons que l’humanité survive dans cette fiction qui frôle le réel à chaque plan !

1. Le réchauffement climatique et la menace de la montée des mers
@reseauclimat
Le réchauffement climatique est un phénomène qui prend racine dans l’augmentation des températures océaniques et atmosphériques. Vous en avez forcément entendu parler… Les conséquences sont multiples : la fonte des pôles, la montée du niveau des mers et des océans, la multiplication des inondations voire de la disparition de certaines villes côtières comme Venise, San Francisco, Tokyo, Amsterdam, etc.
Il est probable que cette catastrophe engage la destruction partielle de la faune et de la flore à la suite des variations de températures, de l’acidification des océans et de la désertification.

2. Le séisme du siècle, le « Big One », qui va rayer la Californie de la carte du monde
@thebigone
Les scientifiques prévoient « pour bientôt » un tremblement de terre géant, d’une magnitude de 8 sur l’échelle de Richter, sur la côte ouest des États-Unis, le long de la faille de San Andreas. Ce séisme attendu a pour nom le « Big One » et pourrait réduire en cendres les villes comme San Francisco et Los Angeles, comme on l’a vu dans les films « 2012 » et « San Andreas ». Les scientifiques estiment à 7% de chances que cet important tremblement de terre puisse avoir lieu d’ici une trentaine d’années. La faille géologique de San Andreas parcourt la Californie sur plus de 1 300 kilomètres et provient de la jonction entre les plaques tectoniques du Pacifique et de l’Amérique.

3. La disparation des abeilles et la menace de pénurie alimentaire
@demotivateur
Depuis 2006, les scientifiques, ainsi que les apiculteurs, ont fait un constat inquiétant : il y a une forte hausse de la mortalité de ces insectes en colonie domestique. L’origine serait multifactorielle : dérèglement climatique, utilisation de multiples pesticides, réduction de la biodiversité, etc.
Or, si les abeilles venaient à disparaître, la face du globe n’aurait plus la même forme. Ces insectes détiennent une particularité cruciale : celle de polliniser, une action primordiale « pour 70 % de la production agricole dans le monde dont 84 % en Europe ». Leur extinction provoquerait une baisse considérable de la production du nombre de fruits, de légumes et de fèves, ébranlant la chaîne alimentaire et l’économie mondiale.

4. Les éruptions volcaniques du Yellowstone, du Mont Fuji et du Baroarbunga, pires que des bombes atomiques
@allocine
Le parc national du Yellowstone est l’un des plus anciens au monde. Situé au Etats-Unis, on y compte un volcan endormi depuis 70 000 ans. Mais le volcan projetterait de se réveiller… pouvant jusqu’à créer une sorte d’« hiver nucléaire » dans le pays et la mort de plus de 90 000 personnes !
Des milliers de touristes se ruent pour admirer chaque année cette fabuleuse montagne sacrée oubliant que le Mont Fuji est lui aussi un volcan en activité. Et que d’éminents scientifiques ont prédit une éruption dans les années à venir… Le Japon risquerait d’être complétement détruit par l’effet domino d’une éruption, suivi de possibles explosions de centrales nucléaires.
En Islande, le volcan Baroarbunga est en regain d’activité depuis août 2014. Il est entré en éruption sous le glacier Dyngjujokiull entraînant des milliers de tremblements de terre près de l’épicentre. La fissure a été particulièrement productrice de magmas, de quoi trembler pour le futur…

5. La disparition d’Hawaï sous les eaux
@moviepilot
Le Hiliina Slump (ou « effondrement de Hilina ») est le nom donné à un énorme glissement de terrain attendu pour les prochaines années, comme principale menace sur l’île d’Hawaï. Ce type de décrochement sera constitué de débris formant une avalanche rapide et dévastatrice se déversant dans l’océan pacifique. Le volume du glissement de terrain dans l’océan aurait pour conséquence un tremblement de terre et un tsunami d’au moins 300 mètres de haut !

6. Le Chili et le Japon menacés d’être rayés de la carte !
@moviepilot
Le Chili et le Japon reposent sur des zones sismiques qui les placent dans une posture terriblement dangereuse.
Souvenez-vous : au Chili, le 1 er avril 2014, un séisme de magnitude 8.2 a ébranlé la côte nord-ouest. Ce tremblement de terre a engendré la possibilité d’un nouveau séisme, encore plus violent. En effet, la plaque tectonique de Nazca plonge sous la plaque d’Amérique du Sud créant une tension où l’activité sismique fleurit. La faille en question n’a pas été totalement soulagée par le tremblement de terre dernier, menaçant le Chili d’un instant à l’autre.
Le 11 mai 2011, la côte nord-est de Tokyo a été frappée par un séisme Tohoku de magnitude 9.0, qui a failli causer un incident nucléaire. Un certain docteur Kimura avait réussi à prévoir le tremblement en question sans pour autant avoir l’appui nécessaire dans les forces effectives. Sa théorie repose sur les yeux du tremblement de terre : les endroits où les activités sismiques sont denses révèlent qu’un séisme plus important va frapper. Ainsi, d’après ses calculs, les îles de Izu sont en danger…

7. Des inondations/tempêtes/tornades répétées en Amérique du Nord
@europe1
Selon des études effectuées en Virginie, aux États-Unis, le niveau de la mer le long de la côte est du pays augmente tous les ans de 0,3 mm, ce qui est trois à quatre fois plus rapide que dans le reste du monde. D’après différents calculs, les inondations de masse sont susceptibles de plonger la côte est sous les eaux. De plus, certaines villes sur la côte tendraient à disparaître à l’horizon 2050 !

8. La tempête solaire fatale qui coupera toutes les communications
@rue89.nouvelobs
Les tempêtes solaires ne sortent pas tout droit de l’imagination d’un scientifique excessif. Ces tempêtes de particules et de rayons parviennent selon le cycle d’activité du soleil en direction de la Terre. Ces éruptions prennent parfois la forme de taches solaires, d’aurores polaires… et peuvent produire des dégâts lors de fortes tempêtes. Les réseaux électriques, la radio, les GPS, les communications satellites pourraient être affectés dans le monde entier provoquant de multiples coupures et un coût économique estimé à plusieurs milliers de milliards de dollars de dommages ! Rien que ça.

9. La peur du Vésuve et de la disparition de Naples
@earth-of-fire
D’après les scientifiques, le réveil (bientôt ?) du Vésuve est une certitude. Et quand cela arrivera, l’éruption dévastera tout sur son passage, en un claquement de doigts, comme un bûcher ardent. Le Vésuve est considéré comme l’un des plus dangereux volcans au monde. Pourtant, l’expansion de la ville de Naples s’est faite aux alentours du terrible volcan, l’encerclant et grignotant ses flans. Aujourd’hui, les foules se pressent pour admirer Pompéi, réduite en cendres lors de l’an 79… Demain, viendra-t- on visiter les ruines de Naples située à 12 km en vol d’oiseau du cratère ?
Heureusement, le Vésuve est très surveillé et les habitants de Naples sont sommés de respecter un protocole si un danger apparaît.

10. La menace dévastatrice des tsunamis, comme dans « The Wave »
@TheWave

Les tsunamis sont des vagues destructrices d’une hauteur considérable qui viennent arracher la côte en s’échouant. Ces vagues sont créées par un séisme, un glissement de terrain ou une éruption volcanique, au loin, dans l’océan. Les ondes issues de ces violentes secousses déplacent, de manière inopinée, un grand volume d’eau. Le violent tsunami de 2004 de magnitude 9.0 qui a touché le Thaïlande, la Birmanie, le Sri Lanka et l’Inde est un exemple de la puissance de cette catastrophe naturelle.


Quand de telles catastrophes guettent votre habitation, il vaut mieux pendre les bonnes décisions à temps dont celle de… partir ! Partir, oui, MAIS en famille. Dans « The Wave », Kristian, un scientifique, tente de sauver les siens face à un fjord qui menace de s’écraser sur son village. Et chaque minute est comptée. Arrivera-t- il à sauver sa précieuse famille ?
De notre côté, à défaut d’aider, contentons-nous d’arriver à temps le 27 juillet 2016 pour la sortie de ce film dantesque sur nos écrans. Voici la bande-annonce :
En vidéo : Adrin The Barber, le barbier qui a la solution contre la calvitie
Dernières news