C'est prouvé scientifiquement : vous serez plus heureux en étant célibataire plutôt que marié !

Par
2 109
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Une étude récente a permis de démontrer que, de manière générale, les personnes célibataires sont plus heureuses et davantage épanouies dans leur vie… que les personnes en couple.

@mikado

Il y a de fortes chances que, petit, vous pensiez un jour vous marier. De suivre le « futur logique » que votre famille et vos amis (bref, la société en général) attendent de vous. Mais si vous faites partie de ces gens qui disent « non » à ce futur, de nombreuses personnes ne comprendront pas que vous ne vouliez pas vous marier ou pire encore, de ne pas vouloir d’enfant. Vous êtes vite considéré comme « bizarre » car « hors du moule ». Demandez autour de vous si on a plus de chance d’être heureux en couple ou célibataire, il y a de grandes chances pour que la majorité vous réponde « en couple ».

Alors que c’est faux.

Contrairement à une croyance générale, il n’y a rien de mal à rester seul, bien au contraire ! Une toute nouvelle étude réalisée par l’Université de Californie à Santa Barbara, menée par la scientifique Bella DePaulo, vient de le prouver.

Le constat est simple. Actuellement, aux États-Unis, il n’y a jamais eu autant d’individus vivants la majeure partie de leur vie seuls plutôt que mariés. De plus, si un homme ou une femme mariée divorce, il/elle sera davantage réticent(e) à tenter l’expérience une deuxième fois. Sachant cela, il est alors logique de se poser la question suivante : Pourquoi le statut de « non-marié » ou « célibataire » est toujours perçu comme « anormal » ?

@teep

C’est lors de la 124ème édition de la Convention Annuelle de l’American Psychological Association que DePaulo a présenté la conclusion de ses travaux. « La conclusion de cette étude tient en une phrase. Le nombre de personnes seules et plus heureuses est en augmentation car contrairement à il y a 30 ou 50 ans. Elles le sont de plus en plus par choix et non par défaut. Un élément dont on entend très rarement parler. Être célibataire leur permet de vivre sans se fixer de limite, de manière authentique, en ne suivant que leur instinct. »

Après avoir étudié 814 cas, Bella DePaulo s’est rendu compte que l’immense majorité des études n’étaient pas portées sur les célibataires. En revanche, elles se servaient régulièrement de ces groupes en les comparant aux couples mariés afin d’en apprendre plus sur eux. Pourtant, le peu de travaux effectués sur les personnes seules s’avère particulièrement intéressant.

« Les recherches qui comparent les célibataires avec les gens mariés ont montré que les individus de la première catégorie possédaient une plus grande détermination. Mais également qu’ils profitaient d’un développement supérieur plus poussé en tant que personnes. On peut aussi affirmer, de façon générale, qu’ils ont plus de facilités à réaliser leurs projets et à s’investir dans leur travail, un domaine qu’ils estiment plus. Enfin, fort logiquement, ils sont plus autonomes et indépendants que ceux qui ont une famille à gérer au quotidien » précise Bella DePaulo.

@rettberg

Et finalement, il n’y a rien de surprenant à ce que tous ces facteurs, une fois réunis, participent grandement à faire grandir le bonheur et l’épanouissement personnel. CQFD !
Les restes de 227 enfants, sacrifiés selon le rituel de la culture Chimú, ont été découverts au Pérou
Source : Your Tango
Commentaires