Tesla passe à l'action pour le Porto Rico et équipe un premier hôpital en énergie solaire, après la coupure d'électricité généralisée provoquée par l'ouragan Maria

Par
553
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Après les ravages occasionnés le mois dernier par l'ouragan Maria, le Porto Rico a toujours du mal à se fournir en énergie et à avoir accès à l'électricité. Alors que plus de 73 000 Portoricains ont fui le pays pour se réfugier en Floride après le passage dévastateur du cyclone tropical de catégorie 5, le 20 septembre, ceux qui sont restés sur cet archipel caribéen rencontrent aujourd'hui de graves difficultés, liées à la destruction d'une grande partie de l'infrastructure locale.

Alors que le manque de soutien des États-Unis, dont le Porto Rico est un territoire incorporé, a été vivement critiqué, des associations humanitaires, des États étrangers, mais également des acteurs de la société civile se sont mobilisés pour aider la région. Ainsi, au début du mois, Elon Musk, inventeur philantrope et patron de Tesla, avait évoqué avoir l'intention de prêter main-forte en mettant à disposition des autorités locales le savoir-faire de sa société en matière de production d'énergie renouvelable

C'est désormais chose faite : Tesla vient tout juste de finir d'équiper un hôpital pour enfants en énergie solaire, un premier passage à l'acte concret qui contribue aussi à sauver des vies en urgence. Auparavant privé d'électricité, l'établissement est désormais autosuffisant et capable de produire sa propre énergie. Grâce au retour du courant, l'Hospital del Niño pourra continuer à s'occuper de ses petits patients, dont au moins 35 d'entre eux se trouvaient dans un état critique.

DR

Tout  remonte au 5 octobre dernier. Réagissant au commentaire d'un internaute, sur Twitter, Elon Musk avait alors laissé entendre que la technologie développée par Tesla était telle, qu'il n'y avait aucune limite en matière d'échelle d'évolution et qu'elle pourrait par exemple contribuer à aider le Porto Rico à régler son problème énergétique. Il avait fortement sous-entendu que la seule chose qui saurait décider d'une telle chose serait le gouvernement local, sans l'accord duquel rien ne serait fait. Une information qui n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd, apparemment, puisque le gouverneur du Porto Rico lui-même, Ricardo Rossello‏, a interpellé l'homme d'affaires sur la plate-forme sociale :

«@elon musk, parlons un peu. Vous voulez vraiment montrer au monde la puissance et l'évolutivité de votre technologie ? Le Porto Rico pourrait être le parfait projet ambassadeur pour cela. »

Ce à quoi le patron de Tesla a immédiatement répondu :

« Je serai ravi de pouvoir en discuter avec vous. J'espère que Tesla pourra vous être utile. »

Les deux hommes se sont donc mis d'accord. Peu après, Tesla annonçait que la date de lancement prévue de ses prochains produits serait reportée, car la compagnie allait sacrifier son développement pour consacrer ses ressources à une production massive de batteries, pour aider le Porto Rico ainsi que d'autres zones sinistrées. Immédiatement ensuite, il envoyait une partie de ses employés travailler à l'installation des systèmes sur le sol portoricain.

Mais, si Tesla veut à terme aider à équiper le Porto Rico avec ses « Powerwalls » (un système qui permet de gérer et d'optimiser sa production et sa consommation d'énergie solaire) ainsi qu'avec ses tuiles solaires afin d'aider les habitants à rétablir le courant chez eux, le plus urgent restait néanmoins de s'occuper, en priorité, des institutions hospitalières comme l'Hospital del Niño.

Le retour du courant électrique était une affaire de vie ou de mort pour cette institution, qui ne pouvait plus donner le traitement requis à certains patients, à cause du manque d'électricité. Ce nouvel équipement « aura des implications énormes pour la réussite des opérations de notre établissement », a déclaré Maria Lopez, la directrice de l'hôpital, à la presse locale.

« L'Hospital del Niño est le premier d'une série de nombreux projets de production+stockage d'énergie solaire qui vont prochainement germer. Sommes reconnaissants de pouvoir supporter le rétablissement du Porto Rico en compagnie de Ricardo Rossello, » a déclaré Tesla sur Twitter.


Même avant que l'ouragan Maria ne vienne finalement lui porter le coup de grâce, le réseau énergétique du Porto RIco, vieux de plusieurs décennies, était déjà connu pour être défaillant, peu efficace, vulnérable, et surtout, polluant. La plus grande partie de la production d'énergie se faisait au sud, tandis que toute la demande était concentrée au nord de l'île, plus densément peuplé. Une situation qui oblige aussi les consommateurs à payer des factures électriques au-dessus de la moyenne.

Lors de la catastrophe, le système vieillissant n'a pas résisté, ce qui a provoqué une coupure de courant généralisée dans tout l'archipel, d'un seul coup plongé dans le noir.

CIMMS

Cette absence soudaine d'énergie a eu de fortes répercussions sur les habitants, menant l'économie portoricaine, déjà auparavant en difficulté, au point mort.

Aujourd'hui, près d'un mois après la catastrophe qui a frappé l'archipel, les lignes électriques gisent toujours au sol, tandis que de nombreux poteaux et pylônes sont arrachés ou coupés.

Des chercheurs ont percé le secret derrière le regard si mignon des chiens
Commentaires